"> Tunng - Good Arrows - Indiepoprock

Good Arrows


Un album de sorti en chez .

Etre dans une tendance tout en étant une anomalie, ce pourrait être un credo pour Tunng, car ce groupe au nom étrange s’inscrit parfaitement dans le paysage néo-folk américain, libre et inventif, bouillonnant même ces dernières années. Seul bémol, ce groupe est londonien… Mais ce paradoxe vient aussi confirmer que la musique n’a pas de […]

Etre dans une tendance tout en étant une anomalie, ce pourrait être un credo pour Tunng, car ce groupe au nom étrange s’inscrit parfaitement dans le paysage néo-folk américain, libre et inventif, bouillonnant même ces dernières années. Seul bémol, ce groupe est londonien…

Mais ce paradoxe vient aussi confirmer que la musique n’a pas de frontières, pour peu qu’on ait un peu d’imagination et de talent. Et de talent, ce groupe prolifique (trois albums en trois ans) n’en manque pas. C’est d’ailleurs bien la qualité d’écriture qui séduit de prime abord sur ce disque, sur des morceaux comme Take, Bullets (vrai petit hit potentiel discret) ou Spoons. Morceaux concis, sereins et limpides, sur lesquels voix masculines et féminines se mêlent tranquillement et viennent littéralement caresser les oreilles de l’auditeur. 

Mais Tunng est aussi un groupe qui a la capacité de rendre ses albums intemporels par la grâce de ses mélodies, tout en les parant subtilement d’arrangements résolument modernes. On retiendra ainsi des morceaux comme Bricks ou Arms, soutenus par de petits gimmicks electro, qui donnent à la musique de Tunng un côté plus fouillé et trituré qu’on ne le pense. Et en faisant cohabiter de tels morceaux avec une pièce comme Secrets, dominée par des voix et une mandoline, le groupe réussit un joli pont entre tradition et modernité. 

Le seul risque que court cette musique est parfois de tomber dans l’indolence, mais sur ce disque on ne la verra qu’à peine pointer son nez le temps d’un morceau, et encore… Bien sûr cette musique n’a que peu de chances de s’inviter sur les ondes ou dans une fête, et préférera toujours le tête à tête intime avec son (plutôt que ses) auditeur. Mais on ne peut qu’espérer que le cercle de ceux qui savent prendre le temps et avoir l’attention nécessaire à l’écoute de cet album sera le plus large possible et donnera à Tunng la place qu’il mérite.

Rédacteur en chef

Tracklist

  1. Take
  2. Bricks
  3. Hands
  4. Bullets
  5. Soup
  6. Spoons
  7. King
  8. Arms
  9. Secrets
  10. String
  11. Cans