"> Vetiver - To Find Me Gone - Indiepoprock

To Find Me Gone


Un album de sorti en chez .

« To Find Me Gone » pourra être apprécié sereinement en pleine ambiance estivale, tant il est calme et reposant. Andy Cabic, musicien pour Devendra Banhart, nous propose des compositions pastorales, aériennes et un brin hippies. On dénombre ici plusieurs petites perles folks, élégamment accompagnées de violon, et sonnant comme revenues de quelques disques seventies. On sera […]

« To Find Me Gone » pourra être apprécié sereinement en pleine ambiance estivale, tant il est calme et reposant. Andy Cabic, musicien pour Devendra Banhart, nous propose des compositions pastorales, aériennes et un brin hippies. On dénombre ici plusieurs petites perles folks, élégamment accompagnées de violon, et sonnant comme revenues de quelques disques seventies. On sera emporté par les arpèges calmes de No One Word et ses cordes reposantes comme une brise sur le visage alors qu?on dort allongé sous un arbre en plein champ. Un type de composition aux ambiances feutrées qui rappelle Neil Young, Nick Drake ou Vashti Bunyan, et que l’on retrouvera sur un bon nombre de morceaux de l’album, comme Maureen, Double, ou encore The Porter.

Pourtant Vetiver se permet quelques originalités, le premier morceau, Been So Long se fait un peu psychédélique et ambiant. You May Be Blue aurait pu figurer dans la bande originale d’un film de David Lynch (rien que pour son titre ?), dans lequel on verrait un couple s?enfuir dans une grande décapotable, le tout entrecoupé de plans où défilent les bandes d’autoroute. On retrouvera, avec une joie intacte, un peu de « After the Gold Rush » dans Idle Ties, et on regrettera les arrangements bruitistes de Red Lantern Girls alors qu?on venait juste de commencer la sieste. Enfin Devendra Banhart viendra faire une apparition vocale sur Down At El Rio.

A défaut d’originalité, Vetiver réussit un joli album folk, aux compositions appliquées, calmes et champêtres, que l’on réécoutera avec nostalgie, de retour de vacances, pendant les dimanches matin d’automne.

Chroniqueur
  • Publication 313 vues16 août 2006
  • Tags VetiverFatCat
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Been So Long
  2. You May Be Blue
  3. No One Word
  4. Idle Ties
  5. I Know No Pardon
  6. Maureen
  7. The Porter
  8. Double
  9. Red Lantern Girls
  10. Won't Be Me
  11. Down At El Rio
  12. Busted

La disco de Vetiver