On a aussi écouté DaYTona – L’Allégresse

Si la fameuse question du “rock en français” est obsolète,  on le doit à des groupes comme DaYTona. A leur obstination à faire sonner cette langue trop longtemps réputée incompatible avec une musique jugée strictement “anglo-saxonne”. Evidemment cela a toujours été une polémique sans fondement pour tous ceux qui toujours su écouter ce qu’il fallait. Autrement dit s’éloigner des autoroutes sonores déversant des kilomètres d’imposture.

Avec “L’Allégresse”, DaYTona confirme sa capacité, son art de composer des chansons évidentes, dont la simplicité immédiate est le fruit, on imagine, d’un travail ultra précis et complexe. Le résultat est une remarquable ligne claire. Obtenue grâce à des arrangements somptueux, des guitares rageuses mais classieuses, des paroles justes.

DaYTona s’affirme et s’affine, toujours plus près d’un son limpide et dur, parfaite synthèse de la rugosité du rock et de la clarté de la pop.

Yan
Chroniqueur
DaYTona - L'Allégresse
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment