Bleached - Welcome The Worms

Welcome The Worms


Un album de sorti en chez .

3

Allez, sortez de votre abri de glèbe, petits vers roses et insignifiants ! Bienvenue sur Terre, tous autant que vous êtes ! Vous pensiez réussir à passer tout l’été à la fraîche, pépères, à l’ombre des emmerdements, bien terrés loin d’un bitume bouillant...

Allez, sortez de votre abri de glèbe, petits vers roses et insignifiants ! Bienvenue sur Terre, tous autant que vous êtes ! Vous pensiez réussir à passer tout l’été à la fraîche, pépères, à l’ombre des emmerdements, bien terrés loin d’un bitume bouillant de mirages ? C’était oublier le trio Bleached, à la tête du ravageur et brut « Welcome The Worms », pour exhumer vos rêves de léthargie les plus fous.

Formé des infernales sœurs et ex-Mika Miko Jennifer et Jessie Clavin et de la bassiste Micayla Grace, Bleached semble s’être ici donné pour mission de bodybuilder leur son, d’en faire un amas de riffs hyperprotéinés et d’éradiquer toute vie subtile et émotive. Keep On Keepin’ On, d’emblée, met en exergue un propos simple mais néanmoins musclé et direct : cet album sera force fureurs et déchainements ou ne sera pas.

Bâti à partir de l’état de délabrement psychologique dans lequel aurait erré quelques temps durant le trio suite à moult histoires de lendemains sans cœur, « Welcome The Worms » est hélas aussi futile à ses auditeurs qu’essentiel à ses auteurs, il laisse vite de marbre, perdu dans sa volonté de revanche plus qu’ancré dans une véritable idée de véhiculer une émotion brute ou pas, pourvu qu’elle soit touchante et/ou partagée.

Là s’opère comme un rentre-dedans fait d’une misère au soleil, celui de Los Angeles s’entend, à peu près aussi émouvant que le spectacle de la ponte chez les serpents des cocotiers à Mayotte. Rompues à l’exercice de la vitesse punk à roulette comme seul vecteur d’efficacité (Wasted On You), l’entité Bleached brusque et jette une lumière crue sur ses états d’âme amenant ainsi le soupçon d’immaturité de trop.

Alors que « Ride Your Heart » s’écrivait dans un registre plus émotif et équilibré, « Welcome The Worms » balaie tout sur son passage mais peine à se faire moins victoire personnelle qu’à fédérer autour de ses expériences chaotiques. Dommage.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Keep on Keepin' On
  2. Trying to Lose Myself Again
  3. Sleepwalking
  4. Wednesday Night Melody
  5. Wasted on You
  6. Chemical Air
  7. Sour Candy
  8. Desolate Town
  9. I'm All Over the Place (Mystic Mama)
  10. Hollywood, We Did It All Wrong

La disco de Bleached

Welcome The Worms3
30%
For The Feel
0%
Ride Your Heart
0%