House Of Wolves - Daughter Of The Sea

Daughter Of The Sea


Un album de sorti en chez .

9

Un peu de douceur dans ce monde de brutes ...

“Daughter Of The Sea” est le 2ème album de Rey Villalobos, un Californien qui, au lieu de profiter du soleil local, a préféré s’exiler en Europe, se faire appeler House Of Wolves et nous livrer une folk du meilleur effet. Le 1er album, même si parfois maladroit, livrait déjà quelques grands moments, comme ce Acres Of Fireet laissait entrevoir un potentiel certain.

Sur son 2ème disque, enregistré en Irlande, un cap est franchi, on sent plus de maturité et d’assurance. La folk qui nous est donnée d’écouter glisse toute seule dans nos pavillons pour caresser délicatement nos tympans. Que ce soit portées par un piano (Beautiful Things, Love) ou par une guitare effleurée (Daughter Of The Sea, Take Me To The Others, …), voir même par quelques percussions bien choisies (Martians), les compositions flottent dans l’air et nous bouleversent. La voix n’y est pas étrangère, au contraire, un peu éraillée et par moment renforcée par une sorte de légère ‘reverb’, elle transmet une émotion folle. On pense parfois à Elliott Smith.

Toujours est-il que Rey fait voyager notre esprit, nous transporte tour à tour au centre d’une église désaffectée, dans un chaleureux salon un soir d’hiver ou dans une forêt au coin du feu. C’est cliché, mais c’est vrai. Le tout toujours empli de mélancolie.

L’album est court, 8 chansons pour 25 minutes, mais est touché par la grâce donc on ne lui en tiendra pas rigueur. House Of Wolves n’a rien à envier au plus grand du style, espérons que ce “Daughter Of The Sea” lui apporte la visibilité et la reconnaissance qu’il mérite.

 

Chroniqueur

Tracklist

  1. Beautiful Things
  2. Daughter of the Sea
  3. One
  4. Martians
  5. Take Me to the Others
  6. Love
  7. Rain
  8. Just Shy of Survival

La disco de House Of Wolves