We Are Little Barrie


Un album de sorti en chez .

Il faut reconnaître la redoutable efficacité de Free Salute en ouverture de cet album. Ce titre sonne pop, soul, blues, presque electro sur le refrain. Un mélange détonnant qui berce l’oreille et la rend immédiatement accro. Malheureusement, tous les titres ne sont pas du même acabit. Et malgré quelques coups de génie, le résultat ne […]

Il faut reconnaître la redoutable efficacité de Free Salute en ouverture de cet album. Ce titre sonne pop, soul, blues, presque electro sur le refrain. Un mélange détonnant qui berce l’oreille et la rend immédiatement accro. Malheureusement, tous les titres ne sont pas du même acabit. Et malgré quelques coups de génie, le résultat ne vole pas bien haut. On confond les morceaux entre eux tant ils se ressemblent.

Pourtant, tout cela partait bien, et même de la meilleure façon qu’il soit. Après un EP, le trio se fait produire, pour ce premier effort, par Edwyn Collins (Orange Juice). Pas le pire des parrains pour débuter dans le milieu, il faut bien le reconnaître. Et pour le coup, il n’y a rien à reprocher à Mr. Collins (sauf peut-être « A Girl Like You », mais c’est un autre sujet). Chaque note caresse l’oreille, la rend docile, et tente de la conquérir pour de bon. Et ce serait chose faite s’il n’y avait ce manque évident de chansons. De celles qui font danser, ou pleurer, ou rêver, ou quoi que ce soit d’autre. Free Salute en fait partie. Be The One également. Le reste oscille entre presque génial, et franchement mauvais. Un album qui s’entend plus qu’il ne s’écoute.

Chroniqueur

La disco de Little Barrie