Gypsophile @ Café Montmartre – 15 avril 2004


Ça aurait pu très mal tourner… (petit guide de survie à l’usage des groupes prometteurs se produisant dans l’une des pires salles de Paris) Suivons l’exemple de Gypsophile, jeune groupe parisien, intimiste et mélancolique, qui sortit avec honneur de ce périlleux défi: 1. La scène est trop petite ? Vous êtes quatre (guitare sèche, basse, saxo […]

Ça aurait pu très mal tourner… (petit guide de survie à l’usage des groupes prometteurs se produisant dans l’une des pires salles de Paris)

Suivons l’exemple de Gypsophile, jeune groupe parisien, intimiste et mélancolique, qui sortit avec honneur de ce périlleux défi:

1. La scène est trop petite ?
Vous êtes quatre (guitare sèche, basse, saxo et chanteuse occasionnelle) mais vous souhaitez proposer un son digne d’un grand groupe, tout en ne reproduisant pas l’album à la lettre. Utilisez un ordinateur portable ! Le public retrouvera, ainsi, la richesse des arrangements qui ont fait votre réputation.

2. La coiffeuse d’en bas n’a pas encore demandé à ses plus fidèles clientes si elles avaient acquis votre album? Il semblerait que vous ne soyez pas encore Carla Bruni… Pas de panique, comme toujours, Gypsophile a la solution:
1) Soyez très populaire au Japon pour qu’ensuite quelques branchés parisiens se rendent compte que vous êtes un excellent groupe et que vous ne les avez pas attendus pour proposer de la musique de qualité. Ah, vous objectez que vous en êtes déjà à votre cinquième album et que vous ne remplissez toujours pas le Zénith? Eh bien… Soyez du genre à ne jamais baisser les bras, comme Gypsophile! Continuez à proposer ces fameux textes poétiques et décalés!
2) Mieux, ouvrez le bal en plaisantant sur votre mésestime en France.

3. Le compteur de décibels de la salle fait sauter les plombs dès que votre saxo commence à s’amuser ?
Là encore l’humour peut vous sauver. Votre sang-froid
provoquera l’admiration et les applaudissements de toute la salle.

4. Votre mère vous demande quand est-ce que vous aurez enfin un vrai métier ?
Il est vrai qu’elle s’inquiète beaucoup pour vous… Elle trouve que vous feriez mieux d’être expert-comptable comme votre beau-frère. Euh… la solution de Gypsophile est de proposer des concerts gratuits et des albums à 10 euros… Si vous comprenez pourquoi, à ce tarif là, le monde entier ne se rue pas sur leurs albums et sur leurs concerts, merci de me le dire…

5. Il fait 75°C à l’ombre dans la salle ?
Prévoyez une pause en plein milieu du set pour que chacun puisse prendre l’air.

6. La décoration de la salle est à pleurer ?
Allez ! Un peu d’imagination, les jeunes ! Faites courir une jolie fresque tout autour de la salle, par exemple.

7. Le public ne connait pas bien votre dernier album car il vient de sortir ?
Alors, jouez-le en prenant autant de plaisir que la salle a à vous écouter, c’est la botte secrète de Gypsophile pour réussir un concert. Prenez le public par la main comme vous savez si bien le faire sur album. Jouez aussi une ou deux chansons de vos précédents albums, le plus dur étant d’en choisir une, vu qu’elles sont toutes d’excellente facture…

8. Votre public s’est cru à Woodstock ?
Il est vrai qu’ il connaît bien vos chansons et qu’elles aspirent à l’indolence. Il en profite pour s’ allonger par terre, les filles se vautrent sur leur copain etc. Enfin vous voyez le tableau…
Ne leur demandez pas de se réveiller, amis, abondez dans leur sens ! Utilisez la sensualité de votre guitare sèche ! Métamorphosez votre bassiste en sphinx ! Et proposez à votre saxo de déshabiller vos morceaux au moyen de chaudes improvisations! Fort heureusement, à l’image du dernier album, de nombreux
instrumentaux, révèlent la qualité de jeu des membres de ce groupe hors norme.Ajoutez de temps en temps une voix féminine caressante pour clore le tout. Stop! Ca suffit, n’en faites pas plus, le dosage est parfait!

9. Les clients du bar du Café Montmartre sont obligés de traverser la salle pour aller aux toilettes ?
Faites comme si de rien était…

10. Votre public est, pour le moment, relativement restreint ?
Soyez disponible ! Rejouez les chansons ayant particulièrement plu durant le set. Bavardez avec vos fans à la fin du concert. Proposez un extrait de votre concert en exclusivité pour Indiepoprock, comme l’a fait le groupe, ici.

Gypsophile est un message d’espoir, merci Guillaume.

Chroniqueur
  • Publication 176 vues15 avril 2004
  • Tags Gypsophile
  • Partagez cet article