Top 20 IPR 2017 : le podium !

1. Cigarettes After Sex : “S/t”

C’est sans doute la plus grosse surprise de ce Top 2017, mais le processus démocratique au sein de notre rédaction a parlé, et c’est le groupe américain Cigarettes After Sex qui se hisse tout en haut du classement. Après cinq ans d’existence, plusieurs singles et un EP, les Texans se sont enfin décidés à produire un premier long-format imparable. Longtemps, il ont pensé ne jamais composer d’album tant la puissance d’un morceau seul les satisfaisait, puis soudainement une cohérence narrative leur est apparue et l’album est alors devenu nécessaire. Certains trouveront cet album trop redondant, mais que voulez-vous, il nous touche. Il est aujourd’hui si rare d’apprécier la beauté d’un instant que lorsqu’un album nous permet d’arrêter le temps en nous racontant de belles histoires, on se prend à rêver. Et peu importe les imperfections, quand c’est beau, c’est beau.

2. The National : “Sleep Well Beast”

Le groupe qui monte sur la deuxième marche signe son grand retour en 2017 après 6 albums studio qui avaient fait de ces cinq Américains un poids lourd de la musique indépendante. Il est toujours difficile de passer après un album aussi fort que “Trouble Will Find Me” (2013), et pourtant The National a réussi à délivrer un nouvel opus à la hauteur de nos attentes, et même au-delà. Avec des morceaux comme Nobody Else Will Be There, Day I Die ou encore le magnifique Dark Side of the Gym qui continuent de nous envoûter même après la vingtième écoute (estimation basse), le groupe poursuit la construction de sa grande discographie.

3. Alt-J : “Relaxer”

Cinq ans après le ras de marrée provoqué par la sortie de leur premier album, les Anglais d’Alt-J se retrouvent encore une fois sur notre podium de fin d’année. Si, à peu près, tout le monde s’accorde à placer “An Awesome Wave” dans les albums les plus importants de ces dernières années, l’encensement est plus rare pour les deux opus suivants. “This Is All Yours”, sorti en 2014, avait divisé, certaines critiques leur reprochant de “faire du Alt-J”. Pourtant, à l’époque, nous y voyions justement un nouveau souffle et une véritable confirmation de la part du quatuor devenu trio. C’est donc dans ce contexte que nous avons abordé “Relaxer”. Une légère appréhension nous envahit alors que nous nous apprêtions à démarrer la lecture du premier extrait “3WW”. Et s’ils se plantaient comme tout le monde le prédisait ? Eh bien non. Encore une fois Alt-j nous surprend et nous séduit en quelques notes. Nous vous invitons donc à lire ou relire notre chronique parue en juin dernier, et à réécouter cet album qui est, pour nous, un des plus beaux et marquants de cette année.

Chroniqueur
Rédacteur en chef
Top 20 IPR 2017 : le podium !
  • Cigarettes After Sex

    Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

    The National

    Pas de concert en France ou Belgique pour le moment