"> Alt-J - This Is All Yours - Indiepoprock

This Is All Yours


Un album de sorti en chez .

9

Suite à l'impressionnante vague provoquée par son premier effort il y a deux ans, aucun retour n'aura été plus attendu ces derniers mois que celui du (désormais) trio Alt-J...

Entre impatience et agacement, les remous incessants suscités par le grand retour d’Alt-J ces dernières semaines sont, à défaut de troubles oculaires récurrents, loin d’être passés inaperçus. Cuisiné à toutes les sauces, à coups de promo parfois vicieuse et d’articles longs comme le bras, le groupe britannique peut se réjouir d’avoir pu conserver un vif intérêt auprès des médias et d’un public happé par la tornade du premier album, aujourd’hui encore profondément imprimé dans la mémoire collective.

Il faut bien se rendre à l’évidence, Alt-J est un groupe à part, audacieux, habile et visionnaire, au point de s’être naturellement imposé en chef de file d’une Angleterre plus que jamais ouverte aux sonorités hétéroclites, adepte d’un joyeux cocktail composé de sampling et autres fragments numériques, instruments détournés de leurs usages primitifs ou encore onirisme pop déstructuré. Les récents avènements de formations voisines comme Zulu Winter, KHUSHI ou Adult Jazz ne font que confirmer cette tendance, et on serait tenté de croire qu’auprès des labels désireux d’élargir leur éventail stylistique, la réussite précoce d’Alt-J n’y semble finalement pas si étrangère.

En outre, ce deuxième édifice tant attendu se dévoile de manière identique au précédent par le biais d’une langoureuse introduction. Non sans un certain plaisir, on y décèle de nouveau les chœurs chaloupés typiques du – désormais – trio, filant au décours d’un orientalisme mélodique pour le moins prégnant. Si l’on pouvait s’attendre dès lors à une entame enlevée, les deux morceaux suivants, Arrival In Nara Nara, bâtis autour d’un lyrisme hautement subliminal, viennent tempérer cette mise en bouche avec une surprenante délicatesse.

Il faudra attendre pourtant les lectures d’Every Other Freckle et Left Hand Free pour retrouver le triangle magique sous ses meilleurs atours. Ceux où Alt-J dessine sa pop héroïque avec une aisance dont eux seuls ont le secret, capiteuse, inventive et percutante jusque dans les moindres recoins. Dévoilés en grande pompe en guise de préliminaires, ces deux titres confirment que le trio de Leeds n’a rien perdu de ses aptitudes pour l’écriture, la minutie et la mise en exergue de ses propres créations, mélangeant parcimonieusement les genres avec une précision d’orfèvres tout aussi délectable sur Hunger Of The Pine (et son sample vocal signé Miley Cyrus…), The Gospel Of John Hurt ou encore Bloodflood Pt.II.

Pourtant, on retiendra davantage de cette nouvelle mouture son atmosphère plus feutrée et intimement plus classieuse. L’incorporation d’instruments à vents, de violons ou de cuivres, renforcés par des assises de piano et de cordes sèches plus prononcées, décernent à l’ensemble une dimension élémentaire encore jamais atteinte par le groupe. À la lecture de l’interlude Garden Of England ou des acoustiques Warm Foothills Pusher, ceux qui naguère s’évertuaient à contrarier les codes semblent aujourd’hui tempérer leurs revendications sonores par une once de simplicité, bienvenue au regard d’une grandiloquence toujours intacte. 

Ce qui pourrait s’apparenter à un pas en arrière, une volonté de démocratisation ou un quelconque acte de nonchalance, est en réalité le sceau véritable de cet album, empreint d’une envoûtante subtilité de sa première à son ultime seconde. « This Is All Yours » est une offrande pour l’auditoire, un cadeau béni des dieux qui demeurera à bien des égards comme LA confirmation tant espérée par certains. Sur l’infaillible Nara, Newman et ses complices entonnent des « Alléluia » à n’en plus finir. Qu’on ne s’y trompe pas, la vérité est ici et nulle part ailleurs: cette louange divine résume à elle seule le magnétisme de ce nouveau chef-d’oeuvre et l’inébranlable virtuosité de ses géniteurs…

 

Community Manager
  • Lien d'écoute
  • Publication 767 vues22 septembre 2014
  • Tags Alt-JInfectious Music
  • Titres recommandés Arrival In Nara Nara Every Other Freckle Left Hand Free Hunger Of The Pine Warm Foothills
  • Partagez cet article
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. Intro
  2. Arrival In Nara
  3. Nara
  4. Every Other Freckle
  5. Left Hand Free
  6. Garden Of England - Interlude
  7. Choice Kingdom
  8. Hunger Of The Pine
  9. Warm Foothills
  10. The Gospel of John Hurt
  11. Pusher
  12. Bloodflood pt. II
  13. Leaving Nara
  14. Lovely Day (Bonus Track)

La disco de Alt-J

90%

Relaxer