"> MC Baise - Tubes - Indiepoprock

On a aussi écouté MC Baise – Tubes

On retrouve Mc Baise, avec « Tubes », une nouvelle collection de chansons au groove imparable, calibrées pour chiller. Et « Tubes » atteint son objectif. Cette plongée dans un univers sonore quasiment hypnotique, aux volutes enivrants, et doucement électrisants, agit comme une substance addictive – exactement comme l’album précédent.

Mais « Tubes », comme son nom à tiroir l’indique, explore – surtout – une dimension plus ambiguë d’une musique strictement hédoniste. Si l’on peut en effet écouter « Tubes » pour ce qu’il est, c’est-à-dire une irrésistible machine à danser lentement, bercé par des mélodies splendides et d’une précision redoutable, on peut aussi se laisser emporter par l’étrangeté qui affleure.

Légères distorsions, claviers parfois inquiétants, guitares en embuscade, et basse menaçante. Les chansons d’abord parfaitement inoffensives apparaissent peu à peu plus complexes, et, guidé par un imaginaire insidieusement plus sombre, l’on arrive dans une dimension clairement moins festive.

Une dimension forcément passionnante. Dans laquelle Mc Baise fait le pont entre des mondes sonores a priori antagonistes. La sombreur d’une musique, s’enfonçant dans les méandres psychotiques, alliée aux lumières rassurantes de rythmes ultra-accrocheurs.

Et l’on se dit alors que l’on tient là la musique idéale d’une sortie de pandémie cauchemardesque, où les fantômes sont partout, au milieu des (sur)vivants.

Yan
Chroniqueur
MC Baise - Tubes