"> Serotonin - Indiepoprock

On a aussi écouté Serotonin

Il est des groupes qu’on écoute avec l’idée que ce n’est pas forcément ce vers quoi on irait spontanément, et c’est bien dommage parce que c’est là que se nichent les découvertes les plus étonnantes et agréables.
Ce fut le cas avec La Vague qui nous aura cueillis avec leur clip au poulpe.
Ils viennent de sortir un EP de 4 titres à l’univers varié et plutôt surprenant. C’est tour à tour entêtant, léger, furieux mais toujours efficacement bon.
L’EP ouvre avec Crush in a Crash : la batterie, la voix de Thérèse, la basse et la guitare posent le décor, il n’en faut pas plus pour accrocher l’auditeur. S’en suit Hardcore Melancholia, titre a l’univers différent, plus brut dans l’approche, et Thérèse se fait plus autoritaire, le tout délivrant un tube en puissance. Maybe I Forgot est plus basique au sens épuré du terme . Enfin Say Goodbye ferme l’ensemble avec un titre plus délicat, aérien, à deux voix.
L’ensemble fonctionne bien et la voix de Thérèse élève le tout, certaines tonalités de sa tessiture font penser à celle de Skin de Skunk Anansie par moments. L’ensemble est léger et prometteur, et les titres ont un potentiel scénique certain, gageons que c’est aussi par ce biais qu’on entendra parler de La Vague.

 

Chargée de relations extérieures
  • Publication 873 vues5 juin 2017
  • Tags La Vague
  • Partagez cet article
Serotonin