"> Adrianne Lenker - Bright Future - Indiepoprock

Bright Future


Un album de sorti en chez .

8

La tête pensante de Big Thief continue de déverser son trop plein de créativité dans un nouvel album solo.

Cela fait maintenant quelques années que l’on sait que Big Thief est un groupe en pleine sève créative, l’enchaînement de deux albums en 2019 et d’un double album en 2022, tous de facture exceptionnelle, étant là pour le prouver. On a aussi compris à quel point la notion de groupe en elle-même est importante pour eux. De leur grande proximité et complicité affichée en promo à la cohésion et à l’émulation qui ressort de chaque album, on comprend que c’est même le plus prépondérant.

Ce nouvel album solo d’Adrianne Lenker, chanteuse et plume principale de Big Thief vient encore le confirmer. Car, en termes de capacité à écrire des chansons, quand bien même les autres membres de Big Thief seraient en panne, ils pourraient toujours compter sur leur tête de gondole pour fournir la matière première. Parallèlement, son précédent album solo, paru en 2020 et sobrement intitulé « Songs », très dépouillé dans la forme, aurait pu passer pour un « album de confinement », Adrianne Lenker, comme beaucoup d’autres artistes à l’époque, l’ayant écrit au moment où le monde entier vivait sous l’emprise du Covid. Mais sur « Bright Future » qui paraît aujourd’hui, même si Adrianne Lenker n’évolue pas seule, on retrouve la même prépondérance du dépouillement musical, ce qui marque clairement une distinction de fonctionnement entre ses albums et ceux de Big Thief.

On pourrait alors voir le volet solo de la carrière d’Adrianne Lenker comme un pan secondaire où il est avant tout question pour elle de laisser libre cours à son besoin impérieux d’écrire encore et encore des chansons, avec peut-être moins d’importance donnée au résultat final. Alors certes, le fonctionnement « à l’ancienne » à l’oeuvre sur cet album, avec une primauté donnée à la spontanéité et à l’enregistrement en prise directe, ce qui donne un son très brut, sans fard, qui laisse à entendre les doigts qui pincent et grattent les cordes de guitare sur Vampire Empire tout comme l’archet sur celles du violon, les respirations non dissimulées sur Evol peuvent alléguer cette thèse. A la réserve près qu’on parle bien ici d’Adrianne Lenker, autrement dit non seulement une des figures les plus présentes dans le paysage musical ces dernières années, mais également une des plus talentueuses.

Il n’y a ainsi sur « Bright Future » pas de moments où on soupçonnera Adrianne Lenker d’avoir « jeté » sur la bande une chanson sans avoir pesé ses qualités intrinsèques. Tout sur l’album n’est pas évident dès la première écoute, ni d’ailleurs à la seconde, mais infuse lentement et révèle sa beauté. Bien sûr, on accroche plus à certaines chansons qu’à d’autres, et Already Lost, avec son banjo délicieux, Evol pour sa limpidité et l’émotion qu’elle véhicule et la magnifique Ruined, magnifiée par un chant à fleur de peau, seront certainement celles auxquelles on s’attachera le plus. Mais « Bright Future » vaut aussi pour le besoin qu’on ressent chez Adrianne Lenker de laisser s’exprimer la fibre la plus intime et fragile de sa personnalité et de son songwriting. Ce qui justifie grandement l’existence de ses albums solo.

Rédacteur en chef

Tracklist

  1. Real House
  2. Sadness As A Gift
  3. Fool
  4. No Machine
  5. Free Treasure
  6. Vampire Empire
  7. Evol
  8. Candleflame
  9. Already Lost
  10. Cell Phone Says
  11. Donut Seam
  12. Ruined

La disco de Adrianne Lenker

Songs8
80%

Songs