"> Barbara Carlotti - L'idéal - Indiepoprock

L’idéal


Un album de sorti en chez .

Malgré un EP sorti de façon confidentielle sur le label Microbe en 2005, c’est clairement "Les lys brisés" qui propulse la carrière de Barbara Carlotti sur le devant de la scène. On découvre alors une artiste qui distille une vraie atmosphère et un spleen entêtant dans des textes doux-amers. Mais c’est surtout sa voix, suave […]

Malgré un EP sorti de façon confidentielle sur le label Microbe en 2005, c’est clairement "Les lys brisés" qui propulse la carrière de Barbara Carlotti sur le devant de la scène. On découvre alors une artiste qui distille une vraie atmosphère et un spleen entêtant dans des textes doux-amers. Mais c’est surtout sa voix, suave et grave qui charme autant l’auditeur. A part dans l’univers étriqué de la chanson française, elle fait partie de ces chanteuses qui illuminent la pop depuis quelques années. Ainsi, pour "L’Idéal", elle s’est entourée de Jean-Philippe Verdin alias Readymade à la baguette pour la réalisation, de Mehdi Zannad alias Fugu  pour l’arrangement des cordes, de Bertrand Belin à la guitare électrique et de Patrick Watson aux chœurs. Cet éclectisme affirmé n’est pas un hasard si l’on sait qu’elle a signée sur le fameux label 4AD.
 
Avec le superbe L’idéal en ouverture, elle plante le décor estival de journées passées à rêvasser et refaire le monde à coup de vin, de musique et de poésie. Cet album se révèle plus solaire, plus direct, délaissant un tant soi peu la mélancolie des "Lys brisés". Barbara Carlotti nous révèle que la vie peut ne pas être compliquée, que des menus plaisirs suffisent pour être heureux. La rythmique de Pour la nature invite à danser sur la plage. Raconter des histoires, Barbara Carlotti sait aussi le faire : une annonce dans un journal (un Mademoiselle Opposum endiablé à la Madness), une personne dansant seule dans un bar (Vous dansiez, slow langoureux et sublime), des femmes en fourrure (Les femmes en zibeline), autant de prétextes à des cavalcades poétiques. Sa voix, toujours, se fait haut perchée et se déploie en toute grâce sur la très belle Bête farouche. Dans La Lettre, ballade au piano, elle invite son amour à partager une intimité retrouvée. Et elle se révèle malicieuse avec un Kisses very british.
 
« L’idéal » est un album dont la distinction naturelle, toute en nuances, célèbre l’union sacrée entre écriture racée et composition éclectique. L’élégance est d’autant plus une vertu rare de nos jours et elle mérite qu’on s’y attarde. En ces temps moroses, Barbara Carlotti, revendique le droit à la paresse et nous convie aussi à devenir idéaliste.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Champagne Poetry
  2. Papi’s Home
  3. Girls Want Girls (with Lil Baby)
  4. In The Bible (with Lil Durk & Giveon)
  5. Love All (with JAY-Z)
  6. Fair Trade (with Travis Scott)
  7. Way 2 Sexy (with Future & Young Thug)
  8. TSU
  9. N 2 Deep
  10. Pipe Down
  11. Yebba’s Heartbreak
  12. No Friends In The Industry
  13. Knife Talk (with 21 Savage ft. Project Pat)
  14. 7am On Bridle Path
  15. Race My Mind
  16. Fountains (with Tems)
  17. Get Along Better
  18. You Only Live Twice (with Lil Wayne & Rick Ross)
  19. IMY2 (with Kid Cudi)
  20. F*****g Fans

La disco de Barbara Carlotti