"> Baxter Dury - Happy Soup - Indiepoprock

Happy Soup


Un album de sorti en chez .

9

On avait déjà rangé Baxter Dury dans la longue liste des « fils de » ayant échoué à faire comme papa. Non pas que la carrière du rejeton de Ian Dury, icône punk des 70’s grâce à son hymne d’une époque (Sex And Drugs And Rock & Roll), soit dénuée d’intérêt mais 10 ans après son premier […]

On avait déjà rangé Baxter Dury dans la longue liste des « fils de » ayant échoué à faire comme papa. Non pas que la carrière du rejeton de Ian Dury, icône punk des 70’s grâce à son hymne d’une époque (Sex And Drugs And Rock & Roll), soit dénuée d’intérêt mais 10 ans après son premier album (« Len’s Parriot Memoral Lift« ) et 6 après son unique successeur (« Floor Show »), on n’attendait pas vraiment l’ami Baxter à pareille fête.

N’y allons pas avec le dos de la cuillère, « Happy Soup » est l’un des meilleurs albums anglais de l’année tout juste écoulée, si ce n’est le meilleur. Il faut dire que la perfide Albion a perdu de son légendaire mordant et ne nous emballe plus qu’en de très rares occasions par rapport à une époque pas si lointaine. C’est le cas sur les 10 titres de ce nouvel opus qui fleure bon l’Angleterre comme on l’aime, à la fois arrogante et charmante, mélodique et poétique.

Comme sur ses précédents albums, Baxter Dury parle plus qu’il ne chante. Ce n’est pas pour rien que l’on le compare parfois à Gainsbourg (dont il se déclare fan mais ça on s’en doutait un peu). Comme le grand Serge, il a fait appel à une présence féminine, l’Australienne Madelaine Hart, afin de rompre la monotonie de ce parlé-chanté par de jolies arabesques mélodieuses sur la majorité des tubes d’un album qui n’en manque pas (Leak at The Disco ; Claire ; Trellic ; Happy Soup).

On savait Baxter Dury capable de coups d’éclat (Cocaïne Man ou Sister Sister sur « Floor Show »), mais on ne le pensait sans doute pas capable de tenir le rythme sur la durée d’un album. C’est désormais chose faite et l’avenir de ce tout jeune quadragénaire vient d’un coup de prendre un virage inattendu. S’il continue dans cette voie, on pourrait même à l’avenir oublier de parler de ce lien de parenté qui n’as pas toujours dû être une bénédiction.

Chroniqueur
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. Isabel
  2. Claire
  3. Leak at the Disco
  4. Afternoon
  5. Happy Soup
  6. Trellic
  7. Picnic on the Edge
  8. Hotel in Brixton
  9. The Sun
  10. Trophies