"> Breton - War Room Stories - Indiepoprock

War Room Stories


Un album de sorti en chez .

9

Essai transformé pour Breton avec ce deuxième album insolent de génie.

Depuis la sortie de Envy et Get Well Soon sur la toile les amateurs de la formation Britannique n’en finissent plus de se réjouir, et à l’écoute on devine pourquoi. Les Anglais de Breton ne sont plus seulement qu’un petit groupe pas mal et ils le confirment à travers ce nouveau disque enregistré dans la capitale allemande après la destruction de leur cher et tendre Labs. Ce changement d’horizon ne leur a cependant pas fait tant de mal que ça, ce nouvel opus est tout aussi fascinant que l’était « Other People’s Problems » en 2012.

Premier titre lancé dans l’arène à l’assaut des internautes : Get Well Soon. On retrouve la marque du groupe, une exploration du son sans concessions avec une basse dansante, mais étrangement inquiétante. L’instru est lourde et marque les esprits instantanément. Deuxième titre proposé par le groupe: Envy. Il est difficile de ne pas entendre la grosse présence du style Foals ou voire même de Metronomy dans les claviers. Voilà ici un style peu exploré par Breton, mais ce premier essai est une grande réussite, la surprise laisse rapidement place à la jubilation dès le premier refrain. Après deux morceaux aussi complémentaires par leurs différences on ne pouvait que piétiner d’impatience d’en entendre plus.

Cet album est un ovni, un mixeur dans lequel les sons et les genres se mélangent, s’entrecroisent, mais jamais ne perdent de leurs identités pour finalement donner naissance à douze titres puissants et captivants. Legs and Arms brille par ses mélodies majestueuses. Peu après Closed Category, symbole d’un album très porté sur l’orchestration, vient déposer une touche de délicatesse sur le disque avec une ambiance plus feutrée soulignée par un ensemble de cordes et cuivres. On remarque aussi l’onirique S4, l’épileptique Port of Call et les voix désenchantées de Search Party.

Il se passe beaucoup de choses dans ce disque, mais son unité est impeccable. Les ambiances sont à la fois angoissantes, passionnantes, déroutantes et fiévreuses. Le rock de Breton est indomptable, mais jamais inaccessible, certains titres sont même presque taille pour faire transpirer la foule sur les dancefloors. L’écoute de ce disque se fait sans pause, sans répit, mais est incroyablement  ensorcelante.

Chroniqueur
  • Publication 740 vues22 février 2014
  • Tags BretonBelieve
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Envy
  2. S4
  3. Legs & Arms
  4. Got Well Soon
  5. Closed Category
  6. National Grid
  7. Search Party
  8. 302 Watchtowers
  9. Brothers
  10. Fifteen Minutes

La disco de Breton

War Room Stories9
90%