"> dEUS - Vantage Point - Indiepoprock

Vantage Point


Un album de sorti en chez .

Depuis la sortie de "Worst Case Scenario" en 1994 et du chef-d’oeuvre "Ideal Crash" en 1999, deux albums qui auront durablement changé la face du rock belge et international, toute sortie d’un album de Deus est attendue avec une impatience non feinte de la part de leurs nombreux fans et de la presse musicale. Pourtant […]

Depuis la sortie de "Worst Case Scenario" en 1994 et du chef-d’oeuvre "Ideal Crash" en 1999, deux albums qui auront durablement changé la face du rock belge et international, toute sortie d’un album de Deus est attendue avec une impatience non feinte de la part de leurs nombreux fans et de la presse musicale. Pourtant l’histoire de "Vantage Point" était à la base mal embarquée, une sombre histoire d’interviews payantes imposées par le label ayant provoqué une bordée de contestations au sein des rédactions des médias nationaux qui pour la plupart soutenaient avec ferveur le groupe anversois depuis le début de leur aventure.

Malgré cette péripétie malheureuse, dEUS se présente trois ans après le déjà controversé "Pocket Revolution". Tom Barman choisit d’enregistrer dans son propre studio et s’entoure du mème line-up, ce qui n’est pas un mince exploit quand on sait à quel point le Maestro aime changer de personnel. Arrive alors la malheureuse erreur de casting : le groupe porte son dévolu, derrière les manettes, sur Dave McKracken. Le multi référencé producteur de Depeche Mode et Faithless ne saura jamais comment cerner le monstre dEUS. L’album est surproduit, désavantagés par ce qui aurait dû être son point fort. Trop d’effets inutiles, de choeurs monochordes, de vocaux poussifs, de claviers, trop de tout au final, ce qui étouffe dans l’œuf certaines bonnes chansons.

Au rayon des bonnes surprises, The Architect, premier single tranchant, puissant, avec un texte d’humour glacial digne du plus grand dEUS, Eternal Woman, merveilleuse ballade qui prouve à quel point Tom Barman est un brillant chanteur, Smokers Reflect, un bon titre accompagné par l’écho d’un piano ou encore Popular Culture, un peu gâché par des chœurs enfantins irritants, qui termine toutefois en beauté le moyen "Vantage Point".

Reste que pour l’instant, il faut voir la réalité en face et savoir tirer les conclusions du moment, aussi désagréables soient-elles. dEUS se boursoufle, s’embourgeoise et commence à se faire sérieusement malmener par la concurrence. Le temps ou dEUS était le petit frère flamand de Pavement est révolu. Heureusement, il reste de façon éparse de grandes chansons. Des fulgurances qui nous forcent à croire que tout n’est pas perdu pour un des groupes majeurs de la scène européenne.

Chroniqueur
  • Publication 283 vues9 mai 2008
  • Tags dEUSUniversal
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. When She Comes Down
  2. Oh Your God
  3. Eternal Woman
  4. Favorite Game
  5. Slow
  6. The Architect
  7. Is a Robot
  8. Smokers Reflect
  9. The Vanishing of Maria Schneider
  10. Popular Culture

La disco de dEUS

Keep You Close
0%

Keep You Close

Vantage Point
0%
Worst Case Scenario
0%