"> Emak Bakia - Un Cuerpo Extrano - Indiepoprock

Un Cuerpo Extrano


Un album de sorti en chez .

Il est indéniable qu’avec le temps, Emak Bakia est devenu bien plus qu’un simple side-project de Migala. Avec deux albums au compteur ainsi que ce dernier EP, le groupe se porte mieux que jamais et constitue une valeur sure de la scène indé espagnole ainsi que de leur label, Acuarela Discos. Voilà donc vingt-huit nouvelles […]

Il est indéniable qu’avec le temps, Emak Bakia est devenu bien plus qu’un simple side-project de Migala. Avec deux albums au compteur ainsi que ce dernier EP, le groupe se porte mieux que jamais et constitue une valeur sure de la scène indé espagnole ainsi que de leur label, Acuarela Discos.
Voilà donc vingt-huit nouvelles minutes dans le monde d’Emak Bakia, composé d’Abel Hernandez, Coque Yturriaga (tous deux membres de Migala) ainsi que de David Fernandez, batteur d’Aroah. Un EP longue durée, donc, composé de quatre titres (deux nouveaux, ainsi que deux nouvelles versions de titres déjà parus).
« Moren », le titre ouvrant la marche, est édifiant de froideur ; la voix sombre d’Abel se pose sans complexe sur une rythmique aussi glaciale que dépouillée. La guitare se met en valeur de par sa discrétion, et accompagne des sifflements venus d’outre tombe. Les nappes de clavier de « Forever (how much time means ?) » laisse entrevoir quant à eux un peu plus d’espoir, mais le répit est de bien courte durée, tant « Un cuerpo extrano » nous replonge dans la mélancolie. Une guitare emplie de tristesse porte la voix si particulière de Thalia Zedek durant cette longue plainte de plus de huit minutes. C’est également le temps que prendra « Years for me (handicap ) » pour conclure ce disque. On retrouve Coque au chant sur ce morceau privilégiant la rythmique ; une guitare et un claviers minimalistes côtoient un beat et une basse hypnotiques dans la première moitié du morceau, alors que la seconde se voit plus noisy et clôture ainsi le dernier maxi des espagnols.
On ne peut qu’avoir l’eau à la bouche à l’écoute de ces quatre titres qui devront nous faire attendre jusqu’au prochain disque du groupe…

Jul
Chroniqueur

Tracklist

  1. Moreno
  2. Forever (How Much Time Means?)
  3. Un cuerpo extrano
  4. Years For Me (Handicap)

La disco de Emak Bakia