"> Grundik+Slava - For electronics and birds - Indiepoprock

For electronics and birds


Un album de sorti en chez .

Grundik+Slava n?avait, jusqu?à aujourd’hui, quasiment pas dépassé le cadre de la scène underground israélienne. En effet, ce groupe d?electronica formé de deux émigrés russes dont l?un vit désormais aux Etats-Unis, a déjà réalisé trois albums qui sont pour le moins passés inaperçus dans notre vieille Europe. Mais Peut-être pas si inaperçus que cela puisque c?est […]

Grundik+Slava n?avait, jusqu?à aujourd’hui, quasiment pas dépassé le cadre de la scène underground israélienne. En effet, ce groupe d?electronica formé de deux émigrés russes dont l?un vit désormais aux Etats-Unis, a déjà réalisé trois albums qui sont pour le moins passés inaperçus dans notre vieille Europe. Mais Peut-être pas si inaperçus que cela puisque c?est le label allemand Stateart qui héberge leur quatrième opus officiel.

Et grand bien lui en a fait puisque l?on peut désormais découvrir les trésors minuscules qui se cachaient en Terre Sainte? Minuscule, effectivement, ce qui se cache dans cette boîte à musique. De petits sons, des chants d?oiseaux, des mélodies comme autant de petites fées qui tiennent dans le creux de la main et pourtant brillent de milles feux.

On se plait alors à espérer garder cela secret, être le seul à détenir les clefs de ce plaisir intense, pourtant si nous le faisions, la chose serait criminelle tant ce disque, fait de machines et d?oiseaux, est bien fait pour nous, les hommes. A la recherche d?une certaine sérénité ? Alors n?hésitez plus? car c?est peut-être tout simplement ça, le bonheur !

Chroniqueur