"> I Am Kloot - Sky At Night - Indiepoprock

Sky At Night


Un album de sorti en chez .

Dans la série des groupes apparus aux débuts des années 2000 et qui ont traversé discrètement la décade qui vient de se terminer I Am Kloot s’impose facilement. Une discographie irréprochable et un parcours pas trop marqué par les coup de projecteur ont fait que l’on découvre toujours avec impatience leurs derniers disques lorsqu’ils sortent […]

Dans la série des groupes apparus aux débuts des années 2000 et qui ont traversé discrètement la décade qui vient de se terminer I Am Kloot s’impose facilement. Une discographie irréprochable et un parcours pas trop marqué par les coup de projecteur ont fait que l’on découvre toujours avec impatience leurs derniers disques lorsqu’ils sortent chez nous.

Il faut dire qu’I Am Kloot a su prendre son temps pour réaliser « Sky At Night », le temps de compiler quelques rares morceaux laissés de côté pendant un certain temps (« B »), le temps de mixer un live joué à la BBC chez John Peel (« BBC Radio 1 John Peel Session »), le temps de revenir à des arrangements plus acoustiques après un « Gods And Monsters » plutôt rock et électrique. John Bramwell a repris sa guitare folk pour composer quelques belles mélodies pop, Peter Jobson passe de la basse aux claviers et aux chœurs et reste là en soutien tandis qu’Andy Hargreaves est toujours là sur la rythmique.

« Sky At Night » s’ouvre joliment avec Northern Skies, tout en arpèges cristallins et en orchestration pop, le groupe semble y affirmer une ambition supplémentaire et une certaine forme de maturité (Il y a là quelque chose de presque paradoxale quand on porte un nom aussi absurde, signifiant approximativement "Je Suis Couille"). Avec Fingerprints, I Am Kloot accueille même un orchestre à corde venant appuyer l’option écrin pop ciselé de perles musicales que l’on peut entendre tout au long de ce disque.

Retour réussi pour I Am Kloot, avec un grand disque fin, racé, parfois un peu soul. Ca sent l’artisanat bien exécuté, un peu comme sur tous leurs autres albums d’ailleurs. Voilà qui sonne avec beaucoup de délicatesse dans nos oreilles, mille pensées nous traversent alors la tête, pour finir par se demander : faudra-t-il encore attendre cinq ans pour qu’I Am Kloot revienne avec de si belles mélodies ?

Chroniqueur
  • Publication 267 vues7 octobre 2010
  • Tags I Am KlootPIAS
  • Partagez cet article