"> Jeanne Cherhal - L'An 40 - Indiepoprock

L’An 40


Un album de sorti en chez .

8

Du plaisir des retrouvailles après une longue absence.

Voilà presque vingt ans que les albums de Jeanne Cherhal accompagnent nos années, si bien qu’on a le sentiment de grandir avec elle, à moins que ce ne soit l’inverse.  C’est donc avec un plaisir non dissimulé que nous avons écouté « L’An 40 » et découvrir ce qu’elle avait à nous dire de ces années qu’elle venait de traverser depuis « Histoire de J ».

Premier titre, L’An 40 comme incipit rassurant, son piano, son toucher, sa voix légère, ses textes simplissimes de poésie, tout est là, nous sommes en terrain connu et chéri. Le thème est posé, ce disque questionnera cette fameuse quarantaine qui voit chacune s’affirmer, prendre des coups, se remettre en question et aussi se découvrir.

Arrangé avec des cuivres, du gospel, des envolées au piano, de la tension comme une immense joie, cet album est une explosion de couleurs et d’émotions, parfois légères et parfois de celles qui plombent.
Au delà de l’apparent classicisme de ses compositions c’est bien l’universalité que l’on vient chercher dans ses textes, ponctués de fulgurances aussi précises que simples.  Ce sentiment de sororité, mot à la mode qui n’a jamais été aussi vrai que lorsqu’on écoute Jeanne Cherhal. Elle est nous, nous sommes elle. Elle aussi connait les doutes qui saisissent sans rien dire (Fleur De Peau, Le Feu Aux Joues), elle aussi chérit un coin de quelque part où elle puise une certaine force (Racines d’Or) déracinée dans sa vie de Fausse Parisienne, et du haut de ses 40 ans s’affirme autant dans ses sentiments (L’Art d’Aimer) sa sexualité (Soixante Neuf) que dans sa maternité (César).

L’album se referme trop vite, comme un moment de confidences partagées, avec Un Adieu, vibrant et puissant hommage à Jacques Higelin, comme pour le garder encore vivant. Et pour nous tous, de communier encore avec elle, dans l’émotion de cet adieu qui ne manquera pas de nous mouiller les yeux.

Chargée de relations extérieures

Tracklist

  1. Intro (Difference)
  2. Let Em' Know
  3. Exchange
  4. For However Long
  5. Don't
  6. Open Interlude
  7. Ten Nine Fourteen
  8. The Sequence
  9. Rambo
  10. 502 Come Up
  11. Sorry Not Sorry
  12. Been That Way
  13. Overtime
  14. Right My Wrongs