"> Lily&Madeleine - S/t - Indiepoprock

S/t


Un album de sorti en chez .

5

Un premier album édité par Asthmatic Kitty, autrement dit la maison de Sufjan Stevens, ça intrigue toujours, des fois que le fou magnifique du Michigan y ait instillé un peu de sa magie.

Dans la bio du duo, on ne manque d’ailleurs pas de rappeler que le label fondé par Sufjan a toujours brillé par son audace et, ici, on en veut pour preuve que les soeurs Jurkiewicz sont respectivement âgées de seize et dix-huit ans. On aurait ainsi pu se retrouver avec un album maladroit, naïf et, globalement, force est de reconnaître qu’on échappe à cet écueil, sans pour autant que Lily&Madeleine fassent preuve d’une maturité trop affirmée.

Ce premier album pourrait donc se résumer comme la recherche d’un équilibre entre un raffinement un brin tâtonnant de par la jeunesse des deux soeurs et la démonstration de vraies dispositions pour l’interprétation de jolies pièces folk, délicates et touchantes. Au rayon des atouts des jeunes femmes, on mettra sans hésiter leurs voix claires, qui se répondent et se mélangent alternativement, ainsi que leur volonté d’aller directement à l’essentiel. La production, qui laisse de côté les effets clinquants pour mettre en avant une instrumentation principalement acoustique et épurée, joue également en leur faveur.

Une fois tout cela dit, on entre dans le disque, on le traverse facilement, un peu trop, même, alors on y revient car, évidemment, il ne faut pas chercher les aspérités dans cette musique, et les morceaux peuvent vous échapper très vite. Pourtant, il serait dommage de passer à côté des cordes discrètes et des petits accords de piano de Sounds Like Somewhere, ou de l’enlevé Nothing But Time. Pour un brin de profondeur et de beauté supplémentaire, on retiendra également Disappearing Heart et And Tonight, les deux morceaux les mieux chantés de l’album. Toutefois, si la simplicité et la sincérité sont deux vertus mises en avant comme un étendard, il faut également reconnaître que les morceaux de Lily&Madeleine manquent souvent de corps et de matière, des pièces comme Devil We Know, Spirited Away ou You Got Out en souffrant particulièrement. C’est en soi logique puisque le registre dans lequel les deux soeurs évoluent se nourrit avant tout de vécu et que la maîtrise d’une écriture et d’une empreinte musicales racées se fait avec le temps. Il faut donc prendre ce disque pour ce qu’il est et ne surtout pas le bouder ou le mépriser. Qu’en 2013, il y ait des gens pour déceler le potentiel de toutes jeunes artistes et décider de leur donner leur chance sans chercher à les façonner mais en respectant au contraire leur sensibilité est plus que louable. On espère donc sincèrement que, dans quelques années, Lily&Madeleine auront quelques albums de plus au compteur et auront démontré que les promesses de leur premier opus auront été tenues. Alors on pourra se féliciter d’avoir été là dès le départ.

Rédacteur en chef
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. Lily's Cradle

La disco de Lily&Madeleine

Fumes7
70%

Fumes

S/t5
50%

S/t