"> Local Natives - Hummingbird - Indiepoprock

Hummingbird


Un album de sorti en chez .

9

Local Natives ayant pour tâche de confirmer après le très beau succès de "Gorilla Manor", "Hummingbird" faisait partie des albums les plus attendus de ce début 2013. C’est plus que réussi.

En novembre 2013, Local Natives dévoilait Breakers. Un seul titre qui confirmait que l’âme unique de ce groupe était toujours bien présente malgré le départ du bassiste Andy Hamm et qui laissait présager de belles choses pour la sortie de « Hummingbird » le 29 janvier. Que le temps fût long jusqu’à cette date…Si ce nouvel album était si attendu par la planète indie, c’est aussi parce que les cinq américains nous avait plus que conquis avec « Gorilla Manor » (2009). Local Natives avait imposé son style style : deux voix puissantes et un rythme prédominant.

« Hummingbird » débute avec le trop plat You & I qui est tout simplement à mettre de côté tant le groupe ne parvient pas à nous embarquer. Ce titre peut presque effrayer. Mais c’était sans compter sur le titre suivant. Heavy Feet vous fait déjà tout oublier et se pose comme l’un des meilleurs titres de l’album. Le rythme imposé dès le début et ce refrain en polyphonie vous rappelleront assurément les plus belles heures du groupe américain. Local Natives est là, Local Natives est de retour.

Habile : c’est le maitre mot de ce nouvel album et de sa construction. Car la majorité de celui-ci nous fait dire que « Hummingbird » est la suite de « Gorilla Manor ». Cependant, à force d’écoute et d’approfondissement de ce dernier LP, on remarquera que le groupe y a glissé de vraies nouveautés. Black Spot et Three Months sont les titres qui incarnent vraiment la nouvelle voie qu’à décidé d’emprunter Local Natives. Le groupe n’a pas décidé de changé de style, loin de là, mais de tenter de nouvelles choses tout en ne s’éloignant pas trop du chemin tracé par « Gorilla Manor ». Pour preuve, les  américains ne mettent jamais à l’écart (ô grand jamais !) l’appui rythmique de la batterie de Matt Frazier.

Local Natives évolue, explore de nouveaux horizons, mais maintient le cap et garde la fraicheur qu’on lui connait. Que dire d’ailleurs de la fraicheur de Black Ballons ou Wooly Mammoth ? Le rythme, les voix, la mélodie. Tout y est. Ce que l’on attendait de Local Natives, ce n’était pas que le groupe nous offre un album qui ressemble à « Gorilla Manor ». Ce que tout le monde souhaitait, c’est que Local Natives confirme.
Quoi de plus fort que de faire évoluer sa musique tout en gardant les bases qui ont fait le succès du groupe ? Question rhétorique.

http://www.youtube.com/watch?v=G6Z9JQUNmAQ

Chroniqueur
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. You & I
  2. Heavy Feet
  3. Ceilings
  4. Black Spot
  5. Breakers
  6. Three Months
  7. Black Balloons
  8. Wooly Mammoth
  9. Mt. Washington
  10. Colombia
  11. Bowery
  12. Ingrid (Bonus Track)

La disco de Local Natives

Hummingbird9
90%
Gorilla Manor7
70%
Gorilla Manor
0%