"> Mono - The Last Dawn - Indiepoprock

The Last Dawn


Un album de sorti en chez .

7

The bright side of Mono.

Dans le post-rock, il y a Godspeed You! Black Emperor, clairement au dessus de la mêlée et pour qui cette catégorisation est bien trop réductrice, et les autres. Parmi ceux-ci, les Japonais de Mono qui depuis deux albums se caricaturent à grand renfort de cordes et autres orchestrations au point d’en devenir pompeux et ennuyeux. Mais en cette belle année 2014, un peu d’espoir renaît avec l’arrivée d’un communiqué de presse annonçant la sortie conjointe de deux albums présentés comme les deux facettes du groupe. « The Last Dawn » qui nous intéresse et « Rays Of Darkness » dont vous pouvez lire la chronique ici.

« The Last Dawn » est présenté comme la face lumineuse de ce projet, aussi bien thématiquement que mélodiquement. Qu’en est-il à l’écoute ? Eh bien, Mono fait du Mono mais évite enfin ce côté grandiloquent à l’excès. Le meilleur exemple est The Land Between Tides / Glory qui ouvre le disque de manière somptueuse. Les cordes se font enfin plus discrètes, la mélodie est à tomber et le traditionnel crescendo est parfaitement maîtrisé. Le côté lumineux se ressent, même si, soyons honnête, avec le post-rock, chacun s’imagine sa petite histoire.

Les cinq autres chansons sont très classiques mais pas inintéressantes pour autant. Pour preuve Cyclone qui même si elle reprend le schéma habituel du calme avant la tempête suivi de l’explosion et pour finir le retour au calme, parvient à prendre l’auditeur. Et ceci une nouvelle fois grâce à leur sens de la mélodie.

Sur le papier, « The Last Dawn » était de loin l’album qu’on attendait le moins de ce double projet et ce pour les raisons évoquées plus haut. Mais au final, il s’avère être une très bonne surprise. Et même s’il ne révolutionnera pas un style qui se mord clairement la queue depuis quelques années, il n’en est pas moins très agréable à écouter.

Chroniqueur