"> Moon Duo - Circles - Indiepoprock

Circles


Un album de sorti en chez .

7

Vers l’infini et au-delà, Moon Duo a exploré sans retenue la face cachée de la lune tout l’hiver durant, planqué au milieu des Rocheuses. Ni jumelles, ni télescopes pour Sanae Yamada et Ripley Johnson, les deux membres du groupe, mais plutôt des essais de Ralph Waldo Emerson, instigateur du mouvement transcendentaliste, et des synthétiseurs. Il en ressort le mystique "Circles" comme second disque.

Vers l’infini et au-delà, Moon Duo a exploré sans retenue la face cachée de la lune tout l’hiver durant, planqué au milieu des Rocheuses. Ni jumelles, ni télescopes pour Sanae Yamada et Ripley Johnson, les deux membres du groupe, mais plutôt des essais de Ralph Waldo Emerson, instigateur du mouvement transcendentaliste, et des synthétiseurs. Il en ressort le mystique « Circles » comme second disque.

« Circles », c’est tout d’abord la pochette. Will Sweeney, graphiste londonien, signe ici une œuvre surréaliste qui fait ô combien écho aux couvertures psychédéliques des disques d’Hawkwind. Et la transition est toute trouvée puisque la démarche des deux groupes semble similaire en leur inspiration futuriste. Heureux présage.

Et l’écoute vient à peine de commencer qu’une avalanche de vrombissements nous assaille. Pris sous les feux d’un Sleepwalker ondulant et hypnotique, nous voilà invités à graviter dans l’univers tourbillonnant de Moon Duo. En complète apesanteur ou, au contraire, aimantés par l’écho lointain de la réunion des voix de Sanae et Ripley. Circles se remarque par son dédale de réverbérations. Nul doute, les synthétiseurs sont de sortie ; Suicide est définitivement la référence.

La répétition enivre et égare avec comme unique repère une partie rythmique bien balancée. La densité des plages sonores annihile les sens et l’emprise est totale. La guitare percutante de Ripley n’est pas en reste. Sinueuse, c’est elle qui détermine la marche à suivre. À l’image du gourou, presque. Au risque de devenir lassant, le solo mérite peut-être un peu plus de modération.

Parcouru d’une longue onde modulée par oscillateur, Sparks résonne haut et fort. L’effet fait vibrer, presque planer. Flottant mais pas aérien, le son de Moon Duo a quelque chose d’ectoplasmique, de spectral. Même chose avec Rolling Out, dont les cinq premières secondes sont frappantes de similitudes avec Reverberation du 13th Floor Elevators. Le morceau clôt le disque magistralement et, dans le même temps, confirme l’aura psychédélique indéniable du groupe.

Chroniqueur
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. Sleepwalker
  2. I Can See
  3. Circles
  4. I Been Gone
  5. Sparks
  6. Dance Pt. 3
  7. Free Action
  8. Trails
  9. Rolling Out

La disco de Moon Duo

Shadows Of The Sun
0%
Circles7
70%

Circles

Mazes
0%

Mazes

Escape
0%

Escape