"> New Pretoria - The Backyard's Legacy - Indiepoprock

The Backyard’s Legacy


Un album de sorti en chez .

Quitte à choisir un nom à connotation géographique, pourquoi avoir choisi de s’appeler New Pretoria et non pas Colorado, à l’instar de Calexico dont la musique trouve ses origines au sud de la Californie non loin de la frontière mexicaine, et dont ils s’inspirent librement. Certes New Pretoria est un groupe parisien, mais de la […]

Quitte à choisir un nom à connotation géographique, pourquoi avoir choisi de s’appeler New Pretoria et non pas Colorado, à l’instar de Calexico dont la musique trouve ses origines au sud de la Californie non loin de la frontière mexicaine, et dont ils s’inspirent librement. Certes New Pretoria est un groupe parisien, mais de la pochette (représentant de vieux engins agricoles sur fond de forêt s’étalant à perte de vue) aux influences musicales, littéraires ou cinématographiques présentes sur ce disque, tout rappelle l’Amérique. Celle des grands espaces, de la nature indomptée et des films des années 50.

Ainsi on croise des héros aux noms évocateurs sur Joining Jack (Kerouac?) ou Bonnie, très joli morceau avec ses envolées au piano et les émotions des narrateurs se retrouvent à travers les paysages décrits. Quant à The Sound and the Fury qui emprunte son titre au célèbre ouvrage de William Faulkner, c’est un des sommets de l’album. Ce morceau à rallonge (un peu plus de six minutes) rassemble tous les ingrédients de la musique selon New Pretoria : fausse nonchalance éphémère, calme avant la tempête, paroles visuelles ("There’s an idea still in motion") et sens imparable de la belle mélodie, bref dépaysement garanti.

Mais si exposé comme tel ce concept d’américanisation peut sembler poussé à l’extrême, on ressent plutôt cela comme un souci de cohérence. Les mauvaises langues pourront reprocher un chant pas assez contrasté et un style sans surprise mais il est sûr que malgré les longueurs ou les défauts on se trouve face à un disque attachant et sincère. Au final, quitte à choisir de s’inspirer ostensiblement de l’Amérique, autant le faire à la manière de New Pretoria, c’est à dire avec classe.

Kim
Chroniqueur

Tracklist

  1. The Backyardigans Theme Song
  2. You And Me To The Rescue
  3. Castaways
  4. Questing, Questing
  5. A Pirate Says Arr
  6. Yeti Stomp!
  7. Queens Are Never Wrong
  8. Those Bones
  9. Buffalo Girls & Boys
  10. Trudge, Trudge, Trudge
  11. Secret Agent
  12. Laser Limbo Tango (Limbo Rock)
  13. Row Your Boat
  14. Into The Thick Of It!
  15. P.U.! (Stinky Swamp Song)
  16. Flying Rock Song (II)
  17. When I'm Booin'
  18. Please and Thank You
  19. Rockabilly Lullaby

La disco de New Pretoria