"> Pink Mountaintops - Outside Love - Indiepoprock

Outside Love


Un album de sorti en chez .

Ce troisième album du frontman canadien de Black Mountain peut être considéré comme un vaste roman d’amour, à l’eau de rose, avec ses nombreux rebondissements, son suspense haletant, sa dose de tragique et de romantisme.   L’album démarre tambour battant avec un Axis : Thrones Of Love tonitruant. Stephen McBean ne semble pas prendre les choses […]

Ce troisième album du frontman canadien de Black Mountain peut être considéré comme un vaste roman d’amour, à l’eau de rose, avec ses nombreux rebondissements, son suspense haletant, sa dose de tragique et de romantisme.
 
L’album démarre tambour battant avec un Axis : Thrones Of Love tonitruant. Stephen McBean ne semble pas prendre les choses à la légère. L’amour est une cause trop importante, et son engagement est sans appel. Il enchaîne avec un Execution tout aussi haut en couleurs, rythmé par le martèlement de la batterie. Les guitares sonnent comme sur tout bon album de Black Mountain. Il y a toujours cette électricité dans l’air, et ce côté plombant surtout, qui, néanmoins, est compensé par l’apport non négligeable des cordes, comme sur le très beau Vampire. A noter la présence de la très douée Sophie Trudeau de A Silver Mount Zion, d’ailleurs certains morceaux, comme Vampire, auraient pu figurer sur un album du collectif montréalais. Holiday prend des allures de rassemblement autour d’un feu de camp, ça batifole sec, mais il faudrait mettre un peu d’ordre dans tout cela.
 
Heureusement, quand arrive Outside Love, on respire, et puis cela fait plaisir d’entendre la jolie voix de Jesse Sykes. On dira la même chose de l’autre belle ballade, And I Thank You, même si on aurait aimé qu’elle soit moins longue. Par contre, ça se gâte de nouveau sur The Gayest Of Sunbeams, on ne comprend pas trop ce qui pousse Stephen McBean à vouloir se trémousser comme il le fait, en tout cas on n’a pas envie de l’imiter. Mais il sauve les meubles grâce au final Closer To Heaven, et on l’en remercie, surtout pour l’humilité qui s’en dégage, après tout ce débordement d’eau de rose et de chantilly.
 
Pink Mountaintops est sûrement le pendant lumineux de Black Mountain. Mais ne pas se fier aux apparences. « Outside Love » s’avère cruel par moments, car l’amour a son versant sombre. Cet album, à nul autre pareil, peut irriter, certes, mais une chose est sûre, il ne laisse pas indifférent.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Axis: Thrones Of Love
  2. Execution
  3. While We Were Dreaming
  4. Vampire
  5. Holiday
  6. Come Down
  7. Outside Love
  8. And I Thank You
  9. The Gayest Of Sunbeams
  10. Closer To Heaven

La disco de Pink Mountaintops