"> Songs: Ohia - Didn't it rain - Indiepoprock

Didn’t it rain


Un album de sorti en chez .

Derrière Songs: Ohia se cache en réalité un songwriter canadien du nom de Jason Molina s?entourant à chaque album de divers musiciens. Sur « Didn?t it rain » (qui est tout de même son sixième album studio en cinq ans !), il s?est contenté de réunir un bassiste, plusieurs guitaristes, et une choriste. Sur certains […]

Derrière Songs: Ohia se cache en réalité un songwriter canadien du nom de Jason Molina s?entourant à chaque album de divers musiciens. Sur « Didn?t it rain » (qui est tout de même son sixième album studio en cinq ans !), il s?est contenté de réunir un bassiste, plusieurs guitaristes, et une choriste. Sur certains titres viennent s?ajouter un batteur ou un pianiste. Tout ce petit monde nous propose une country-folk très lente, ancrée dans la tradition américaine et la scène country-lo-fi des années 90 (Palace, Giant Sand?). Mais c?est surtout l?ombre du parrain de tous ces groupes, Neil Young, qui plane sur ce disque. Tout comme son compatriote, Jason Molina compose en effet de longues ballades, tantôt acoustiques, tantôt électriques, qui s?étendent souvent au-delà des 6 minutes. On pense ainsi à l’album ?Everybody knows this is nowhere? du maître. On retrouve la même atmosphère sombre, un goût identique pour de longs passages instrumentaux répétitifs, voire même une certaine fragilité dans la voix.
Toutefois « Didn?t it rain » est loin d?atteindre les sommets de noirceur romantique auxquels nous a habitués Neil Young. On a ici à faire à une musique très calme à tel point qu?elle peut paraître ennuyeuse. On peut aimer le climat paisible instauré par Songs: Ohia mais les chansons sont ici sans fil conducteur et il ne faut pas craindre de se perdre à leur écoute. Réservé aux amateurs du genre donc?

Chroniqueur

Tracklist

  1. I Didn't Realize How Empty My Bed Was Until You Left