"> The Drones - Feelin' Kinda Free - Indiepoprock

Feelin’ Kinda Free


Un album de sorti en chez .

9

Virage à 180, une cure de jouvence musicale des plus réussies!

Découverts par le saisissant Shark Fin Blues via la série télévisée Rectify, nous suivons depuis ses Australiens pratiquant un rock alternatif direct de belles factures.

Lassés d’arpenter des chemins balisés? Peut-être est-ce la raison du travail entrepris pour ce « Feelin’ Kinda Free » dont la production et les arrangements confinent bien plus à la pop complexe voir l’électro qu’à l’urgence rock, entre fausses pistes et ambiances bien plus creusées.

L’étrangeté est de mise dès l’introduction de Private Execution avec ses sonorités stridentes qui finissent par s’entrechoquer dans un vacarme oppressant. S’en suit une ballade glauque à la Nine Inch Nails où la voix cinglante et torturée de Gareth Liddiard dévoile déjà l’ampleur de sa singularité. Taman Shud emboîte le pas avec un rap prosaïque percutant sur fond musical en appelant autant aux arpèges acerbes d’un Fugazi qu’à l’esprit fusion d’un Mike Patton. D’autres titres comme la puissante complainte To Think That I Once Loved You nous ramènent parfois plus proches des ambiances rencontrées dans la discographie du groupe, malgré l’utilisation de la six cordes bien plus iconoclaste et parcimonieuse. Des ambiances d’usures sentimentales, d’abandon dégoûté. Les plus ouvertement electro, Boredom ou Sometimes, nous plongeront eux plus dans un univers de fusion à la Tricky avec ces explosions saturées ponctuelles en guise de métronome. Toutes ses références, si respectables soient-elles, montrent par leur nombre l’aspect proprement insaisissable de « Feelin’ Kinda Free » par son foisonnement artistique, une émulation constante qui nécessite et mérite des écoutes répétées.

Septième album de la carrière du groupe, cet opus semble en être le premier tant il rompt avec le passé. The Drones apparaît aujourd’hui sous des traits que l’on ne leur soupçonnait absolument pas. Pratiquant jusque là un rock indé somme toute « classique », les voilà chantres d’une voie expérimentale étonnante. D’autant plus étonnante que cette production est extrêmement réussie, restant assez « musicale » pour ne pas nous perdre dans un nombrilisme intellectuel morbide, conservant le liant qui faisait la force de leur grunge efficace.

En conclusion, des renouveaux comme celui-ci, on en demande tous les jours. Malgré le nombre réduit de titres, 8, « Feelin’ Kinda Free » esquisse de nombreux horizons musicaux passionnants qui nous montrent, encore une fois, que l’inertie dans le rock tient plus de la tiédeur de certains qu’à la fatalité.

S’il ne devait en rester qu’un titre :  Taman Shud.

 

Webmaster
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. Drugs & The Internet
  2. fuck, i'm lonely (with Anne-Marie)
  3. Lonely Eyes
  4. Sims
  5. Believed
  6. Billy
  7. Feelings
  8. Canada (feat. Alessia Cara)
  9. For Now
  10. Mean It
  11. Tell My Mama
  12. Sweatpants
  13. Who (feat. BTS)
  14. i'm so tired...
  15. El Tejano (feat. Sofía Reyes)
  16. Tattoos Together
  17. Changes
  18. Sad Forever
  19. Invisible Things
  20. Julia