"> The Kissaway Trail - Sleep Mountain - Indiepoprock

Sleep Mountain


Un album de sorti en chez .

Le premier album du groupe danois The Kissaway Trail, sans atteindre des sommets, nous avait agréablement surpris et avait squatté pendant un certain temps nos cages à miel. Adeptes d’un mélange folk/pop épique et grandiloquent, on les avait à l’époque volontiers comparé à The Arcade Fire, référence honteusement citée à tout bout de champ par […]

Le premier album du groupe danois The Kissaway Trail, sans atteindre des sommets, nous avait agréablement surpris et avait squatté pendant un certain temps nos cages à miel. Adeptes d’un mélange folk/pop épique et grandiloquent, on les avait à l’époque volontiers comparé à The Arcade Fire, référence honteusement citée à tout bout de champ par le chroniqueur fainéant lorsqu’il s’agit de parler de musique emphatique. Si le groupe de Soren Corneliussen et Thomas Fagerlund a encore beaucoup de chemin à faire avant de concurrencer les Montréalais sur leur terrain de chasse favori, il prouve une fois de plus avec "Sleep Mountain" qu’ils sont mieux que des faire-valoir.

Plus encore qu’à Arcade Fire, c’est aux Anglais de Fanfarlo que l’on pense spontanément à l’écoute de ce deuxième album du groupe d’Odense. Ce n’est donc pas une surprise de constater que les 2 groupes possèdent le même producteur, Peter Katis, bien connu des amateurs de rock pompier. Le minimalisme, connaît pas. Des titres comme SDP ou plus encore New Year symbolisent à eux seuls toute l’emphase dont Peter Katis aime badigeonner sa production : mélodies ampoulées et chœurs habités y règnent en maîtres. Certains trouveront ça un peu « too much » comme on dit et c’est vrai que par moment on aurait aimé qu’ils entassent un peu moins les couches mélodiques.

Cet album est comparable à une coupe de fraises arrosée d’une tonne de chantilly. D’aucuns trouveront ça écoeurant rien qu’à le regarder, d’autres au contraire y trouveront leur compte et prendront le temps de déguster les quelques morceaux de bravoure de cet album (New Lipstick ; Don’t Wake Up ; Beat Your Heartbeat ou la reprise du Philadelphia de Neil Young). On ne risque pas grand chose à se laisser tenter.
 

Chroniqueur

Tracklist

  1. SDP
  2. Painter
  3. New Year
  4. Don't Wake Up
  5. Friendly Fire
  6. Prelude
  7. Beat Your Heartbeat
  8. Philadelphia
  9. New Lipstick
  10. Pharaohs and Kings
  11. Enemy
  12. Three Million Hours

La disco de The Kissaway Trail