"> The Morlocks - Play Chess - Indiepoprock

Play Chess


Un album de sorti en chez .

Cela fait du bien de revenir aux sources par moment et The Morlocks, nouvelle formule l’ont bien compris en allant puiser dans le catalogue du célèbre label Chess Records. Il n’est pas question de musique cérébrale comme le psychédélisme ou bien poétique comme la musique folk, deux styles qui dominent les bacs des disquaires depuis […]

Cela fait du bien de revenir aux sources par moment et The Morlocks, nouvelle formule l’ont bien compris en allant puiser dans le catalogue du célèbre label Chess Records. Il n’est pas question de musique cérébrale comme le psychédélisme ou bien poétique comme la musique folk, deux styles qui dominent les bacs des disquaires depuis quelques mois. Non, dans ce disque il est question de rock’n’roll dans sa forme la plus sauvage et de blues incendiaire.

Le répertoire est celui des grands noms qui ont marqué ces deux styles de musique : John Lee Hooker, Chuck Berry, Howlin’ Wolf, Muddy Waters, Bo Diddley. Leighton Koizumi, chanteur et seul rescapé du groupe originel, rend un bel hommage à ses pairs en dégageant une très belle énergie. Ca sent bon le cuir, la sueur et le micro doit encore avoir les séquelles du déchargement vocal de ce Jon Spencer de la cote Ouest. Instrumentalement parlant, le batteur exécute un véritable matraquage de fûts, le manche de guitare est étranglé sous les enchaînements d’accords et de solos, tout ceci restant sous le rythme binaire bien entendu. Niveau son, c’est saturé, lourd mais parfaitement contrôlé et dosé comme cela doit l’être lorsqu’il est question de musique du diable.

Du début à la fin de ce disque, la musique des Morlocks est explosive. Ca fait « Boom Boom » et cela constituerait la bande son idéale d’un film de gangster façon Tarantino …

Chroniqueur
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

La disco de The Morlocks