"> The Presidents of the United States Of America - The Presidents of The USA I (10 years Special anniversary) - Indiepoprock

The Presidents of The USA I (10 years Special anniversary)


Un album de sorti en chez .

Qui aurait pu prévoir une telle carrière à ce premier album des PUSA ? Autoproduit par le groupe, la première version sort en 1994 (Bill Clinton apparaît sur la pochette avec le groupe). Peu de temps après, Sony récupère les droits, remasterise les bandes et sort l’album en 1995 pour en faire un succès planétaire […]

Qui aurait pu prévoir une telle carrière à ce premier album des PUSA ? Autoproduit par le groupe, la première version sort en 1994 (Bill Clinton apparaît sur la pochette avec le groupe). Peu de temps après, Sony récupère les droits, remasterise les bandes et sort l’album en 1995 pour en faire un succès planétaire (quel ado n?a jamais sauté comme un malade sur Lump ?). La musique des Presidents sort ainsi des terrains de skate de Seattle pour envahir les cours de lycées et discothèques de la planète.

Les albums suivants connaîtront de beaux jours aussi, mais il est incontestable que c?est ce premier opus qui a lancé le groupe. La formule, appliquée à tous les titres, est simple et efficace: une guitare à 3 cordes, une basse à 2 cordes, une batterie minimaliste, des textes marrants, des morceaux ultra courts et festifs.

Depuis, la bande à Chris Ballew a tourné, sorti d?autres albums, s?est séparée, reformée et, récemment, a créé son propre label (PUSA). Le contrat avec Columbia arrivant à expiration, les PUSA ont donc sauté sur l?occasion pour rééditer leur premier succès, complété de bonus et d?un DVD. Les morceaux additionnels sont des démos ou des compos non éditées à l?époque, plus ou moins intéressantes (les versions mollasses de Lump ou Naked and Famous n?apportent pas grand chose), mais qui devraient ravir les fans. Le DVD compile les clips ( Lump, Peaches, Tiny Explosions, Mach 5) et quelques extraits live du groupe de l?époque.

C?est vrai, il faut l?avouer, on les avait oubliés. Revoir ce trio sautant dans des marécages avec leurs têtes de crétin nous rappelle que les années ont passé, que le punk US a mûri et que les copains (Greenday, Bad Religion, Offspring) ont taillé la route. Spécial anniversaire ou pas, il est difficile d?imaginer une seconde vie pour PUSA I, si ce n?est auprès des nostalgiques des soirées étudiantes.

Chroniqueur