"> The Sea And Cake - Everybody - Indiepoprock

Everybody


Un album de sorti en chez .

Avec une formation provenant de Chicago, un batteur qui n’est autre que John McEntire, le multi-instrumentiste de Tortoise, et un nom provenant d’un morceau de Gastr Del Sol, on pourrait se demander comment ne pas rattacher The Sea And Cake au mouvement post-rock des années 90. Pourtant le groupe reste assez loin des expérimentations sonores de […]

Avec une formation provenant de Chicago, un batteur qui n’est autre que John McEntire, le multi-instrumentiste de Tortoise, et un nom provenant d’un morceau de Gastr Del Sol, on pourrait se demander comment ne pas rattacher The Sea And Cake au mouvement post-rock des années 90. Pourtant le groupe reste assez loin des expérimentations sonores de cette scène, et construit d’album en album une pop discrète et sophistiquée. Après quatre ans d’absence, The Sea And Cake est de retour avec "Everybody". Un titre évocateur qui sonne comme une envie de s’ouvrir au reste du monde.
 
"Everybody" contient une ribambelle de titres accrocheurs, comme Up And Crutches ou Too Strong, judicieusement placés en ouverture de l’album. Sur l’ensemble du disque John McEntire (batterie) et Eric Claridge (basse) entraînent les morceaux grâce à leur assise rythmique des plus percutante, tout en restant suffisamment digeste pour servir le songwriting décontracté de Sam Prekop. Mais alors qu’on était en train de se laisser emporter par la pop légère de ces premiers morceaux, Crossing Line vient nous électriser avec ses guitares saturées. Une surprise de la part d’un groupe qui nous avait habitué à rester dans un registre relativement calme, tout en guitares claires.
 
En progressant dans l’écoute du disque, on découvre quelques pépites surprenantes, comme ce Exact To Me, qui sonne comme du funk blanc qui aurait trouvé son inspiration dans les guitares hypnotiques d’Ali Farka Touré ou d’Extra Golden. Left On, avec ses lignes de basse mélodiques, sa batterie légèrement jazzy et ses guitares abrasives, propose une construction complexe qui semble être en mutation constante. Autant de petites variations que l’on pourrait expliquer par un changement de production. Préférant se concentrer sur ses futs, John McEntire abandonne le rôle de producteur et passe la main à Brian Paulson. Un remplacement judicieux qui semble avoir permis au groupe d’effectuer quelques changements discrets, mais pertinents.

Certes, "Everybody" ne révolutionnera pas la pop moderne, et la musique de The Sea And Cake peut sembler moins engageante par rapport à l’ultra-efficacité affichée par la pléthore de groupes du moment. Mais l’ensemble du disque contient suffisamment de perles pop finement réalisées qui donnent envie que l’on revienne y jeter une oreille attentive.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Up On Crutches
  2. Too Strong
  3. Crossing Line
  4. Middlenight
  5. Coconut
  6. Exact To Me
  7. Lightning
  8. Introducing
  9. Left On
  10. Transparent