"> Three Second Kiss - Long Distance - Indiepoprock

Long Distance


Un album de sorti en chez .

Sur la pochette de "Long Distance", on peut lire que le cinquième album de Three Second Kiss a été produit par Steve Albini. Vu le nombre de collaboration effectuée par ce dernier, on n’est pas surpris de croiser son nom au détour d’une jaquette, mais cette association aurait dû nous alerter. Les expérimentations free de […]

Sur la pochette de "Long Distance", on peut lire que le cinquième album de Three Second Kiss a été produit par Steve Albini. Vu le nombre de collaboration effectuée par ce dernier, on n’est pas surpris de croiser son nom au détour d’une jaquette, mais cette association aurait dû nous alerter. Les expérimentations free de Three Second Kiss rappellent effectivement Shellac. Si la ressemblance avec le groupe de Chicago est évidente, ces Italiens savent nous violenter les oreilles avec des effets bruitistes suffisamment probants pour trouver une place parmi de nombreux groupes aux compositions tordues.

La musique de Three Second Kiss est un mélange de hardcore et de math rock, remplie d’ambiances lourdes qui prennent à la gorge. Ici il n’y a pas de construction musicale basée sur le traditionnel couplet / refrain / couplet et la voix semble étranglée et noyée au milieu de ces morceaux qui sonnent comme autant d’épreuves de forces pour l’auditeur. La basse est surpuissante, la guitare est anguleuse et multiplie les phrases distordues, la batterie rageuse ne cesse de faire des allers-retours entre calme et énervement. Au final tout ceci semble avoir été composé dans le but d’être anti-mélodique, expérimental et agressif.

Mais "Long Distance" se révèle aussi passionnant à écouter pour nos oreilles aguerries à de nombreux groupes noisy et hardcore. Difficile donc de choisir un titre parmi d’autres, tant ils se ressemblent entre eux, d’autant plus que Three Second Kiss a choisi de ne laisser aucun temps mort ni intermède pour l’auditeur. Aucune pause ambiante et minimaliste ni d’interlude pop ne viendra arrêter ce "Long Distance" qui multiplie les rythmes martiaux, rappelant autant les meilleurs moments de The Fall que de Slint.

Un album qui se mérite et que l’on ne conseillera pas forcément pour toutes les oreilles, mais une bonne découverte que l’on doit à 5iveRoses, agence de promotion pour de nombreux labels indépendants.

Chroniqueur

Tracklist

  1. You Are the Music
  2. I'm a Wind
  3. This Building is Loud
  4. Inexorable Sky
  5. V Season
  6. Dead Horse Swimming
  7. Deviationism
  8. Tarues
  9. Guess You Bless This Mess