"> Tortoise - A Lazarus Taxon - Indiepoprock

A Lazarus Taxon


Un album de sorti en chez .

A la croisée du rock, du jazz, de l’ambiant et de l’électro, Tortoise fut le fer de lance d’un nouveau genre musical créé au milieu des années 90, le post-rock. Après deux magnifiques albums, dont le fameux « Millions Now Living Will Never Die », le groupe connut son heure de gloire avec « TNT » avant de nous […]

A la croisée du rock, du jazz, de l’ambiant et de l’électro, Tortoise fut le fer de lance d’un nouveau genre musical créé au milieu des années 90, le post-rock. Après deux magnifiques albums, dont le fameux « Millions Now Living Will Never Die », le groupe connut son heure de gloire avec « TNT » avant de nous décevoir (un peu) lors de la sortie de « Standard », et de nous rappeler combien sa musique est passionnante sur « It?s All Around You ».

La formation, centrée autour de quatre multi-instrumentistes (John Mc Entire, Doug McComb, John Herndon et Dan Bitney), publie aujourd’hui « A Lazarus Taxon », un coffret contenant de nombreux inédits, faces B, remix et lives. l’ensemble des titres est réparti sur trois disques et un DVD où l’on peut trouver, notamment, de nombreuses collaborations avec Autechre, Stereoloab, Yo la Tango, ou encore Mike Watt.

Le coffret s?ouvre sur Gamera par les arpèges aériens de David Pajo (ex-Slint), rapidement rejoints par un clavier ambiant et une puissante rythmique, marque de fabrique du quintette. Long de onze minutes, ce titre est construit comme un immense mille-feuille musical, où les atmosphères se succèdent sans pour autant bouleverser l’auditeur par des transitions un peu trop arides. Un modèle de composition et une excellente introduction pour qui souhaiterait découvrir le son de Tortoise. Dans le même genre on notera Cliff Dweller Society qui enchaîne des rythmiques minimalistes avec des passages jazz plus amples où l’on entend plusieurs basses et quelques trompettes !

Si beaucoup de titres font la part belle à des rythmiques puissantes (basses en avant et batterie en double), les mélodies ne sont pas oubliées pour autant. Notamment sur Vaus, résultat d’une collaboration avec Stereolab, et qui repose sur une jolie phrase de guitare répétée à outrance. De même, les oreilles curieuses se poseront sur Peering et son clavier entêtant. Puis les fans de Joy Division se réjouiront avec As You Said, morceau écrit comme un remix de A Means To An End (composé à partir de diverses lignes de basse de Peter Hook). Enfin Autechre, comme à son habitude, charge ses remixes de beats secs et grésillants.

Navigant quelque part entre Miles Davis, Brian Eno et Can, Tortoise offre avec « A Lazarus Taxon » l’occasion de (re)découvrir son immense carrière, et l’écoute intensive de ce coffret nous plonge dans des ambiance sonores aventureuses et riches. Signalons toutefois que les trente-trois morceaux de ce coffret sont tous instrumentaux. Amateur de texte à rallonge, passe ton chemin !

Chroniqueur

Tracklist

  1. Gamera
  2. The Source of Uncertainty
  3. Blackbird
  4. Sexual For Elizabeth
  5. To Day Retrieval
  6. Whitewater
  7. Didjeridoo
  8. Autumn Sweater
  9. Wait
  10. A Grape Dope
  11. Restelss Waters
  12. Vaus
  13. Blue Station
  14. Madison Area
  15. TNT - Remixed by Nobukazu Takemura
  16. Why We Fight
  17. Elmerson, Lincoln, and Palmieri
  18. Peering
  19. Goriri
  20. As You Said