"> TV On The Radio - Return to Cookie Mountain - Indiepoprock

Return to Cookie Mountain


Un album de sorti en chez .

Sorti il y a deux ans, le premier album de TV On The Radio avait laissé comme un goût d’inachevé, malgré ses indéniables qualités. Si l’approche musicale du groupe, un mélange soul/électro/guitare noisy, avait émerveillé plus d’un auditeur déjà lassé d’un certain passéisme du rock, la production un peu trop statique de « Desperate Youth, Blood […]

Sorti il y a deux ans, le premier album de TV On The Radio avait laissé comme un goût d’inachevé, malgré ses indéniables qualités. Si l’approche musicale du groupe, un mélange soul/électro/guitare noisy, avait émerveillé plus d’un auditeur déjà lassé d’un certain passéisme du rock, la production un peu trop statique de « Desperate Youth, Blood Thirsty Babes » empêchait parfois l’album de complètement décoller.

Le deuxième album, « Return To Cookie Mountain » était attendu avec impatience. Certains morceaux, diffusés sur des blogs en ce début d’année, laissaient présager que le groupe allait sonner moins cérébral et plus direct. Impression confirmée dès l’écoute de l’album, où l’on est emporté par les splendides voix souls de Tunde Adebimpe et Kip Malone, émergeant au milieu de guitares salement distordues de David Sitek, de rythmiques électros imposantes, de basses trapues et effrayantes, de quelques notes de synthé et piano.

I Was A Lover peut sonner comme une rencontre improbable entre la soul de Massive Attack et la distorsion cotonneuse de My Bloody Valentine, pourtant, le morceau prend aux tripes dès les premières notes. A Method viendra confirmer l’excellente habitude du groupe à pouvoir faire décoller un morceau chanté quasiment a cappella et reposant sur une simple rythmique. Let The Devil In est porté par une basse diabolique, et les voix magnifiques, rappelant parfois Marvin Gaye, balayeront les dernières réserves que l’auditeur pourrait avoir sur ce groupe. Dirtywhirl est un blues terrifiant à l’ambiance poisseuse et urbaine. Wolf Like Me est indéniablement le morceau le plus rock de l’album, avec une urgence, une énergie et une efficacité à son comble, des guitares fuzzy bavent avant que le morceau ne vienne prendre une pause salvatrice pour reprendre de plus belle, et s?achever sur un saxophone free-jazz. Province, plus calme, invite David Bowie en personne pour poser sa voix sur le morceau, pendant que les guitares s?amusent à faire un tour du côté de chez U2. Et l’album se termine sur un long morceau noisy de 8 minutes, Wash the Day, confirmant ainsi l’immense talent de TV On The Radio.

TV On The Radio, en poussant sa formule jusqu?à ses derniers retranchements, pour sonner plus live, réussit donc le passage très difficile du deuxième album. « Return To Cookie Mountain » semble bien parti pour être un des meilleurs albums de cette année.

Chroniqueur

Tracklist

  1. I Was A Lover
  2. Hours
  3. Province
  4. Playhouses
  5. Wolf Like Me
  6. A Method
  7. Let The Devil In
  8. Dirtywhirl
  9. Blues From Down Here
  10. Tonight
  11. Wash The Day
  12. Untitled
  13. Snakes And Martyrs
  14. Hours - El-P remix
  15. Things You Can Do