"> Villagers - Becoming a Jackal - Indiepoprock

Becoming a Jackal


Un album de sorti en chez .

La vitesse avec laquelle le public s’amourache subitement d’un artiste a toujours quelque chose de fascinant. Fascinant et effrayant. Pour Conor J. O’Brien, irlandais au physique juvénile dissimulant encore mal une certaine timidité en public, on peut dire que les dernières semaines ont été fructueuses. L’ex-leader de the Immediate est en effet passé du statut […]

La vitesse avec laquelle le public s’amourache subitement d’un artiste a toujours quelque chose de fascinant. Fascinant et effrayant. Pour Conor J. O’Brien, irlandais au physique juvénile dissimulant encore mal une certaine timidité en public, on peut dire que les dernières semaines ont été fructueuses. L’ex-leader de the Immediate est en effet passé du statut d’inconnu (hormis pour les insatiables défricheurs du net) à celui de next big thing puis carrément de phénomène surfant sur un buzz savamment orchestré.

Officiant désormais en solo (peut-être plus pour très longtemps), Conor O’ Brien a profité de l’occasion pour mettre ses tripes à nu sur les 11 titres de "Becoming a Jackal". La plupart du temps interprétées dans des versions minimalistes (voix + guitare) qui leur sied à merveille, les chansons du premier album de Villagers font irrésistiblement penser à celle d’un autre Conor (Oberst), mélangeant avec soin folk US et pop anglaise.

Moins intenses sur disque que sur scène, les chansons de Villagers n’en possèdent pas moins un fort pouvoir empathique grâce à des textes à la fois très personnels et universels. On citera parmi les morceaux les plus réussis de cet album aux côtés de la chanson-titre (Becoming a Jackal), les superbes Home ; Pieces et To Be Counted Among Men ainsi qu’un Set the Tigers Free ou encore l’introductif I Saw the Dead qui n’est pas sans rappeler les travaux récents d’un DM Stith ou d’un Patrick Watson.

Né sous une bonne étoile, filante qui plus est, le projet solo de Conor O’Brien profite de l’excellent et mérité bouche-à-oreille généré par les performances live en tout point réussies de l’Irlandais. Son premier album s’impose d’ores et déjà comme l’une des très belles surprises de l’année.

Chroniqueur
  • Publication 476 vues19 juillet 2010
  • Tags VillagersDomino
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. I Saw The Dead
  2. Becoming A Jackal
  3. Ship Of Promises
  4. The Meaning Of The Ritual
  5. Home
  6. That Day
  7. The Pact (I'll Be Your Fever)
  8. Set The Tigers Free
  9. Twenty Seven Strangers
  10. Pieces
  11. To Be Counted Among Men

La disco de Villagers

{Awayland}7
70%

{Awayland}