"> Dérapages - Live Report - Indiepoprock

Dérapages


C?est la rencontre entre le batteur monumental Steve Reid et le bidouilleur électronique Kieran Hebden – a.k.a. Four Tet – qui a ouvert la première édition du festival Dérapages au Café de la Danse (qui se déroule entre le 13 et le 28 mai). C?est dire si l?affiche de cette soirée d?inauguration était alléchante. Steve […]

C?est la rencontre entre le batteur monumental Steve Reid et le bidouilleur électronique Kieran Hebden – a.k.a. Four Tet – qui a ouvert la première édition du festival Dérapages au Café de la Danse (qui se déroule entre le 13 et le 28 mai). C?est dire si l?affiche de cette soirée d?inauguration était alléchante.
Steve Reid est un percussionniste de 63 ans qui a joué avec les plus grands : Miles Davis, James Brown, Sun Râ, Fela, Lonnie Smith? Kieran Hebden est un artiste londonien, touche-à-tout, dont le projet solo incarné par son pseudo ?Four Tet?, est un mélange d?electronica, de hip-hop, de jazz et de sonorités plus « ethniques ».

Déjà initiée sur le disque Spirit Walk du Steve Reid Ensemble, la rencontre entre Kieran Hebden et de Steve Reid s?est poursuivie par une collaboration scénique, débutée en mars 2005 à Paris, à la fondation Cartier; et s?est poursuivie par la sortie de leur projet commun : « The Exchange Session Vol. 1 », sorti chez Domino fin février. Le concert au Café de la Scène annonce la sortie imminente de « The Exchange Session Vol. 2 », prévue pour le 22 mai.

Accompagnant les rythmes de Steve Reid, Kieran Hebden y incoprpore des sons électroniques, synthétiques, des phrases abstraites. Une alliance expérimentale, alchimie de free jazz, d’expérimentations sonores et de groove. Loin d?un basique jeu de questions-réponses, le travail des deux artistes fusionne de façon intense, comme une cocotte-minute sonore toujours au bord de l?explosion rythmique. Le mariage entre les improvisations des musiciens fonctionne à merveille. Le spectateur se retrouve immédiatement embarqué par cette énergie psychédélique ; le plaisir commun de jouer de Steve Reid et de Kieran Hebden est manifeste… et forcément contagieux.

Chroniqueur
  • Publication 114 vues13 mai 2006
  • Tags
  • Partagez cet article