"> Thedø :: Paris [La Maroquinerie] :: 04 décembre 2007 - Live Report - Indiepoprock

Thedø :: Paris [La Maroquinerie] :: 04 décembre 2007


Un passage à l’émission Taratata, une de leurs chansons pour accompagner une publicité, des concerts depuis février dernier… Voilà le groupe de Dan et Olivia propulsé dans la magique sphère des groupes hype du moment. Mais Thedø va beaucoup plus loin que ça, exemple avec ce formidable concert dans une Maroquinerie à guichet fermé. Kristle Warren assure […]

Un passage à l’émission Taratata, une de leurs chansons pour accompagner une publicité, des concerts depuis février dernier… Voilà le groupe de Dan et Olivia propulsé dans la magique sphère des groupes hype du moment. Mais Thedø va beaucoup plus loin que ça, exemple avec ce formidable concert dans une Maroquinerie à guichet fermé.

Kristle Warren assure la première partie. En congé de son groupe The Faculty, c’est en solo que l’Américaine, vient ce soir, interpréter ses titres teintés de soul . Des chansons un peu répétitives qui ne captent qu’une maigre partie du public, applaudissant poliment après chaque fin de chanson. Trente minutes au chronomètre et l’Américaine laisse place au roadies venus installer le matériel de Thedø.

Mais qui sont ces deux personnes venues de nulle part et qui remplissent les salles à chaque fois ? Thedø est composé de la finlandaise Olivia B.Merilahti, au chant et à la guitare, du multi instrumentiste Dan Levy, à la basse et au clavier, et du batteur Jérémie Pontier à la batterie (une installation plus qu‘impressionnante avec des plats de cuisine disposés en spirale au-dessus de sa tête). Ils se sont rencontrés en travaillant sur la bande originale d’un film en 2005 et depuis ne se quittent plus. Ce qu’on aime chez Thedø, c’est son extraordinaire capacité à changer une chanson au fil des concerts : on entend rarement les mêmes intros, parfois c’est la structure de la chanson elle-même qui change. Un groupe qui se renouvelle sur scène : beaucoup devraient en prendre de la graine !

Thedø démarre avec The Bridge Is Broken, revu et corrigé, rempli de folie, At Last, l’excellent Playground Hustle et son intro à la flûte, puis suivront d’autres titres dont le tube qui envahit les radios (On My Shoulders). Le groupe est très communicatif avec le public, on sent une joie intense de jouer. Leur album "A Mouthful" n’est pas encore sorti (on l’attend pour mi-janvier) mais le public connait les paroles sur le bout des doigts. Un peu plus d’une heure quinze de show du trio psychédélique et les gens repartent le sourire aux lèvres et les yeux pétillants. 

Le groupe entame une longue tournée française et repassera à Paris le 20 mars 2008 dans la très belle salle de la Cigale. Finalement il n’y a pas que le Père Noël en Finlande.

Crédit Photos : Johann Rolland

Chroniqueur
  • Publication 142 vues4 décembre 2007
  • Tags
  • Partagez cet article