On a aussi écouté Sauveur Eloheem – Chill

Cela fait plusieurs années que le rappeur parisien Sauveur Eloheem développe un univers totalement fascinant, dont l’ultra-violence a toujours été transcendée par une culture, un regard extrêmement rare. Convoquant le Marquis de Sade, Maurice Blanchot, Georges Bataille, incendiant ses compositions en puisant dans un imaginaire d’une noirceur absolue, le rappeur, dont le flow est l’un des plus impressionnants de la scène nationale, s’est largement brûlé les ailes. De cette immolation artistique sont nés des morceaux d’anthologies, trempés dans le trap, le dark, le nu-métal, l’émo-rap et le crunkcore. Un mélange explosif aux confins du rap underground et du rock indépendant.

Après ce parcours jalonné de disques archi brutalistes et choquants, sans la moindre concession mais toujours brillants, voici « Chill », nouvel album aux allures de rédemption. Collection inouïe de morceaux survivants de l’enfer, le disque poursuit la démarche introspective du musicien.

Alors que bien des stars du hip hop enquillent les postures comme d’autres les perles, il écrit, lui, l’une des pages les plus puissantes et passionnantes du rap français. Impliqué jusqu’à l’épuisement, et les excès, dans son art, Sauveur Eloheem vient ici de signer un magnifique album, où l’on croise les producteurs et rappeurs Monsieur Connard et La Pluie. Sans complaisance, au plus près de sa vérité et de sentiments beaux et troublants, « Chill » trouve naturellement sa place dans une discographie inflammable et remarquable.

Sauveur Eloheem est réellement une bénédiction pour le hip hop français. En s’écrivant, en écrivant des textes dont la rage littéraire est unique, le rappeur nous délivre de tant de démons et de peurs. « Chill » est la parfaite porte d’entrée d’un univers effrayant, exigeant, mais terriblement humain. En un mot : indispensable.

Yan
Chroniqueur
Sauveur Eloheem - Chill