Verone


Un album de sorti en chez .

La scène française se porte de mieux en mieux, merci pour elle ! Et ce, grâce en grande partie au travail de fourmis fournis par les labels indépendants tels que Ici d’ailleurs, Hinah, Spirit Of Jungle ou Juno Music. C’est d’ailleurs ce dernier label, conduit de main de maître par le producteur éclectique Daniel Prestley […]

La scène française se porte de mieux en mieux, merci pour elle ! Et ce, grâce en grande partie au travail de fourmis fournis par les labels indépendants tels que Ici d’ailleurs, Hinah, Spirit Of Jungle ou Juno Music. C’est d’ailleurs ce dernier label, conduit de main de maître par le producteur éclectique Daniel Prestley (Dionysos, Faith No More, Jewel, Luke, Breeders, Spain, etc.) qui nous permet de découvrir l’univers si personnel de Verone. Sur ces quatre titres, annonciateurs d’un premier album imminent, Verone pose avec délicatesse sa pop limpide et douce mâtinée de chanson française (à moins que ce ne soit l’inverse). Ce qui étonne immédiatement, c’est la finesse des arrangements, la richesse des sons, toujours mis aux services de mélodies mélancoliques qui apportent calme, douceur et tristesse. “Alaska”, grâce à l’utilisation judicieuse de l’électro et de nappes de synthés soyeuses, impose un climat entre downtempo, trip-hop et ambient. “Patience” évolue dans un registre plus indie-rock mais toujours très calme ; les guitares acoustiques et electriques se font plus présentes et l’on perçoit une lap steel des plus agréables. Les ambiances vaporeuses de “Jericho” se dissipent progressivement pour laisser place à “Chanson de cale”, magnifique morceau dans lequel les cordes remplacent les synthés, Wurlitzer ou autre Hammond utilisés sur les trois titres précédents.
On pourrait imaginer Verone comme un croisement entre des ambiances que ne renieraient pas Mazzy Star et un Gerard Manset au registre vocal plus étendu, mais ce serait occulter le fait que Verone possède déjà un son qui lui est propre et une personnalité qui ne demande qu’à exploser à l’occasion d’un album entier.

Chroniqueur
  • Publication 136 vues17 septembre 2002
  • Tags VeroneJuno Music
  • Partagez cet article

La disco de Verone

Verone
0%