"> Aroah - El Dia Después - Indiepoprock

El Dia Después


Un album de sorti en chez .

Même si les conseils capillaires ne sont pas notre fonds de commerce, on ne saurait trop conseiller à l’espagnole Irene Rodriguez Tremblay, qui se cache derrière le pseudonyme d’Aroah, de changer de coiffure. Sur la pochette de ce troisième album, elle arbore en effet une coupe de cheveux effrayante, qui évoque la Mireille Mathieu des […]

Même si les conseils capillaires ne sont pas notre fonds de commerce, on ne saurait trop conseiller à l’espagnole Irene Rodriguez Tremblay, qui se cache derrière le pseudonyme d’Aroah, de changer de coiffure. Sur la pochette de ce troisième album, elle arbore en effet une coupe de cheveux effrayante, qui évoque la Mireille Mathieu des grandes heures. Dieu merci, le contenu musical d’ "El Dia Después" n’évoque en rien les vagissements tétanisants dont la terroriste française abreuve ses fans !

Soutenue par des arrangements soignés, volontairement portés vers les instruments acoustiques (parfois surprenants comme ces flûtes sur le bien nommé Pastoral), Aroah propose une pop sobre, douce, discrète et teintée d’influences folk. Mais si la tonalité d’ensemble est très calme, on aurait tort de penser qu’Aroah reste les deux pieds dans le même soulier : au contraire, elle tente à plusieurs reprises quelques aménagements pour agrémenter son univers, lorgnant notamment vers des terres plus soul et jazzy sur Cifras et Pequeña Y Verde. L’intention est louable, le résultat plus mitigé, et ce sont les morceaux les plus classiques et le bref Nada, chanté a capella et placé en fin d’album, qui retiennent l’attention. Quelques idées intéressantes auraient de plus mérité d’être approfondies (La Maleta, trop brève, reste l’embryon d’une grande chanson).

Si "El Dia Despues", en moins d’une demi-heure, offre plusieurs beaux moments, on regrette en revanche l’inégalité de l’ensemble, et surtout un manque de personnalité dommageable : le folk-rock de l’espagnole est agréable mais trop anonyme.

Chroniqueur
  • Publication 331 vues10 décembre 2007
  • Tags AroahAcuarela
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Amarillo
  2. En los Días Cuerdos
  3. Pastoral
  4. La Escala de las Cosas
  5. Canción para Follar
  6. Cifras
  7. La Maleta
  8. El Día Después
  9. Pequeña y Verde
  10. Nada

La disco de Aroah