"> Baden Baden - Coline - Indiepoprock

Coline


Un album de sorti en chez .

7

Cela faisait deux ans qu’on l’attendait. Un EP introductif et prometteur était parvenu à mettre l’eau à la bouche d’une bonne poignée d’âmes averties, dès lors on savait qu’on se jetterait sur le premier album des parisiens Baden Baden. C’est donc en totale confiance que l’on a pu découvrir « La Coline », subtil mélange d’intentions pop aux accents folk, alternant […]

Cela faisait deux ans qu’on l’attendait. Un EP introductif et prometteur était parvenu à mettre l’eau à la bouche d’une bonne poignée d’âmes averties, dès lors on savait qu’on se jetterait sur le premier album des parisiens Baden Baden. C’est donc en totale confiance que l’on a pu découvrir « La Coline », subtil mélange d’intentions pop aux accents folk, alternant textes français et anglais en total équilibre. Et si le trio a souhaité prendre son temps pour entrer dans la cour de grands, c’est aussi avant tout pour ne pas se mettre de pression et se laisser aller à ses instincts les plus primaires. La simplicité des mots, le choix de la langue, les références musicales, tout apparaît comme étant le résultat d’un accouchement naturel, sans artifice ni pression du corps médical. On explore en français un versant pop ouvert sur l’horizon, laissant libre cours à la rêverie et aux interprétations personnelles. Les textes anglais semblent quant à eux avoir été réservés à des envies un peu plus folk, préservant malgré tout le fil rouge tissé pour rassembler d’un seul tenant chacunes des douze compositions comme autant d’invitations à la contemplation.

Dans tout ça on se mettra par moment à penser à Girls in Hawaii, Death Cab For Cutie, Kaolin, Malajube et probablement d’autres formations dont le savoir-faire pop n’est plus à démontrer. Soient autant d’indices pour nous convaincre rapidement que les déjà connus 78 et Anyone, autant que les nouvelles réussites nommées You’ll See, La Descente ou Evidemment, sauront à coup sûr charmer les amateurs de douces mélodies arrangées dans la plus pure des traditions tirées de ce savoureux héritage artistique. Aucun fléchissement n’est à recenser jusqu’à la toute dernière note d’une Last Song finale étirée pour notre plaisir. Baden Baden est donc prudemment arrivé à ses fins, et on sait qu’on pourra dorénavant compter sur eux.

Pol
Chroniqueur

Tracklist

  1. Les couleurs
  2. You'll See
  3. Good Heart
  4. Chanme
  5. La descente
  6. Evidemment
  7. Glory Lies
  8. Anyone
  9. 78
  10. Je sais je vais
  11. City Walls
  12. Last Song
  13. 81

La disco de Baden Baden

Mille Eclairs9
90%
Coline7
70%

Coline

78
0%

78