"> Beirut - Gulag Orkestar - Indiepoprock

Gulag Orkestar


Un album de sorti en chez .

Attention chef d’œuvre ! Voici un des tous meilleurs disques de rock de 2006 et il ne contient pas la moindre note de guitare ! Après une sortie sur un micro label en mai, retour en fanfare chez 4AD de "Gulag Orkestar" accompagné d’un EP 5 titres dans le même style que l’album. (On y […]

Attention chef d’œuvre ! Voici un des tous meilleurs disques de rock de 2006 et il ne contient pas la moindre note de guitare ! Après une sortie sur un micro label en mai, retour en fanfare chez 4AD de "Gulag Orkestar" accompagné d’un EP 5 titres dans le même style que l’album. (On y trouve même une version différente de Scenic World.)

Dès les premières notes le décor est planté: fanfares, vocalises, percussions qui martèlent tels des battements de cœur, voici l’univers bien particulier de Zach Condon, jeune américain de tout juste 20 ans. Il nous livre ici sa vision personnelle du voyage, où les frontières n’existent pas, la musique est la langue universelle et où se mélangent harmonieusement les cultures populaires.

Au fil des onze titres que comporte l’album, on fait un tour d’Europe avec quelques magnifiques escales en Allemagne (Brandenburg ou Prenzlauerberg), en Slovaquie (Bratislava), en Italie (Postcards from. Italy)… C’est beau, entêtant, les voix s’entremêlent dans une ritournelle sans fin. Sur le quatrième titre, la voix est enfin mise en valeur, n’agissant plus comme un instrument de la fanfare mais laissant voir des envolées lyriques dignes des plus grands. Zach Condon, c’est un peu Andrew Bird qui aurait troqué son violon contre une trompette et mis ses sifflements de côté.

Si l’ensemble est superbe, il manque un peu de chaleur et peut finir par lasser. C’est pourquoi on accueille volontiers Scenic World, morceau court sensiblement différent du reste de l’album. Au final, "Gulag Orkestar" nous aura permis d’effectuer un beau voyage, nous laissant voir le monde d‘une autre, en gardant ce qu’il a de plus beau et en faisant ressurgir des souvenirs lointains.

Kim
Chroniqueur
  • Publication 428 vues26 janvier 2007
  • Tags Beirut4AD
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. The Gulag Orkestar
  2. Prenzlauerberg
  3. Brandenburg
  4. Postcards from Italy
  5. Mount Wrociai (Idle Days)
  6. Rhineland (Heartland)
  7. Scenic World
  8. Bratislava
  9. The Bunker
  10. The Canals of Our City
  11. After the Curtain

La disco de Beirut