"> Broken Social Scene - Forgiveness Rock Record - Indiepoprock

Forgiveness Rock Record


Un album de sorti en chez .

Evitons de tourner autour du pot, le dernier album de Broken Social Scene est une bien triste déception. C’est peut être la formule qui commence à tourner en rond, mais les canadiens accusent là d’un sérieux manque d’imagination après leurs trois premiers disques, des indispensables bijoux pop, folk et rock qui se doivent de figurer […]

Evitons de tourner autour du pot, le dernier album de Broken Social Scene est une bien triste déception. C’est peut être la formule qui commence à tourner en rond, mais les canadiens accusent là d’un sérieux manque d’imagination après leurs trois premiers disques, des indispensables bijoux pop, folk et rock qui se doivent de figurer dans toute discothèque qui se respecte.

Quatre ans après, et quelques projets en solos plutôt inspirés qui retrouvaient à de nombreux instants la force de ce collectif, Kevin Drew et Brendan Canning ne réussissent malheureusment pas à faire prendre la sauce au groupe sur les quatorze titres de ce « Forgiveness Rock Record » qui partait pourtant bien avec un World Sick plutôt enlevé. Hélas, trois fois hélas, le reste peine à convaincre malgré quelques passages qui lorgnent parfois vers le Cure de « Kiss Me Kiss Me Kiss Me », ou d’autres groupes obscures issues de la new-wave des années 80.

Malgré cette désillusion, Kevin Drew et Brendan Canning se sont entourés une fois de plus d’un joli casting : « Forgiveness Rock Record » est produit par John McEntire (Tortoise), et compte les participations de Feist, Emily Haines de Metric, et Spiral Stairs de Pavement. Pour autant le talent des invités n’a pas toujours fait un bon disque, ici tout sonne plat, les morceaux décollent difficilement, un terrible ennui s’empare de nous, et on se met à zapper de titre en titre dans l’espoir vain de trouver quelques choses à garder de cette triste débâcle pilotée parfois par quelques guitares d’inspiration 90’s.

Espérons que cette petite baisse de forme ne saura pas tarir le songwriting jadis très inspiré de Kevin Drew et Brendan Canning, et que ces canadiens trouveront de nouveau des hymnes pops aussi fort et inspiré que Ibi Dreams Of Pavement ou encore 7/4 (Shoreline). En attendant, mieux vaut ne pas trop s’appesantir sur ce "Forgiveness Rock Record".

Chroniqueur

Tracklist

  1. World Sick
  2. Chase Scene
  3. Texico Bitches
  4. Forced To Love
  5. All To All
  6. Art House Director
  7. Highway Slipper Jam
  8. Ungrateful Little Father
  9. Meet Me In The Basement
  10. Sentimental X's
  11. Sweetest Kill
  12. Romance To The Grave
  13. Water In Hell
  14. Me And My Hand