"> Gutevolk - Twinkle - Indiepoprock

Twinkle


Un album de sorti en chez .

A la fin de l’année 2003, le label japonais Happy, division de 12k consacrée à la Japanese Pop, nous avait enchantés avec le premier album de Piana, « Snow bird ». Aussi cette deuxième sortie du label dirigé par Taylor Deupree était attendue du coin de l’oreille. Elle est l’?uvre de Gutevolk, projet solo de la jeune […]

A la fin de l’année 2003, le label japonais Happy, division de 12k consacrée à la Japanese Pop, nous avait enchantés avec le premier album de Piana, « Snow bird ». Aussi cette deuxième sortie du label dirigé par Taylor Deupree était attendue du coin de l’oreille.

Elle est l’?uvre de Gutevolk, projet solo de la jeune Hirono Nishiyama qui, défiant les catégorisations et autres étiquetages, a déjà sorti plusieurs albums entre électro, bossa nova et de pop. On retrouve ici un mini-LP moins enfantin que celui de sa cons’ur, dans un esprit qui n’est pas sans rappeler celui de The Konki Duet, notamment au niveau de la voix.

Car l’univers parallèle dans lequel évolue cette japonaise, un peu dépouillé mais rempli d’étoiles, est clairement mélancolique et l’utilisation qu’elle fait de l’électronique, plutôt lo-fi, ne fait que marquer un peu plus ses chansons de cet étrange sentiment.

Entre rêve et demi-sommeil, comme bercé par l’épuisement de pleurs par trop abondants, sans avoir plus la force de lutter contre quoi que ce soit, le chant de Hirono Nishiyama s’infiltre tout en douceur pour se lover dans le creux de l’oreille. Une sucrerie à déguster en solitaire?

Chroniqueur
  • Publication 299 vues31 août 2005
  • Tags GutevolkHappy
  • Partagez cet article