"> HushPuppies - Silence is Golden - Indiepoprock

Silence is Golden


Un album de sorti en chez .

A peine remis d’une tournée titanesque qui les a transporté sur toutes les scènes françaises et internationales (de Montréal à Moscou, de Londres à Berlin), les Hushpuppies ont fait une courte pause aux fameux Black Box Studios d’Angers pour donner une suite au vaillant "The Trap" sorti en 2005. Alors que les premières productions du groupe se […]

A peine remis d’une tournée titanesque qui les a transporté sur toutes les scènes françaises et internationales (de Montréal à Moscou, de Londres à Berlin), les Hushpuppies ont fait une courte pause aux fameux Black Box Studios d’Angers pour donner une suite au vaillant "The Trap" sorti en 2005.

Alors que les premières productions du groupe se concentraient sur l’énergie et la spontanéité du live, "Silence is Golden" impose les attributs d’un travail en studio : des mélodies intenses, une écriture à cinq, une production d’orfèvre (avec Peter Demiel aux manettes), un son puissant, des arrangements méticuleux, … Les compositions affichent un travail réfléchi et perfectionniste. Les morceaux sont plus complexes et plus aboutis, moins bruts que sur les premiers opus du quintet. Claviers cristallins et omniprésents, guitares saignantes, basse électro, les instrumentations occupent ici tout l’espace, s’imbriquant intelligemment.

Les Hushpuppies reprennent la formule qui a fait leur succès : refrains garages sur mélodies pop et entêtantes, breaks explosifs et envolées soniques… Du délicat A Trip To Vienna, avec son intro lente et son embardée pop, au lumineux  Down, Down, Down ou au ravageur Hot Shot, en passant par l’explosif Bad Taste And Gold On The Doors avec sa basse disco et son refrain subversif  ("I want my Kate Moss everyday sprayed on my toast"), le combo construit un garage pop brillant et excitant. Point d’orgue de l’album, l’envoûtant Harmonium, avec ses progressions harmoniques et  son impressionnante  ligne de chant, atteste du talent de composition du groupe.

Sans parler de maturité, disons que le groupe a fortement progressé, influencé par son expérience live et ses rencontres. Avec deux ans d’existence et 25 000 exemplaires du premier album écoulés, après avoir écumé les plus grands festivals et reçu les lauriers de la presse, les Hushpuppies  portent dignement leur statut de fer de lance de la scène indé française. "Silence is Golden" devrait leur permettre de passer à la vitesse supérieure.

Si le silence est d’or, cet album aussi.

Chroniqueur

Tracklist

  1. A Trip to Vienna
  2. Lost Organ
  3. Moloko Sound Club
  4. Bad Taste and Gold on the Doors (Original Version)
  5. Love Bandit
  6. Down, Down, Down
  7. Fiction In the Facts
  8. Lunatic's Song
  9. Hot Shot
  10. Broken Matador
  11. Harmonium

La disco de HushPuppies