"> Laura Veirs - July Flame - Indiepoprock

July Flame


Un album de sorti en chez .

La délicate et discrète Laura Veirs est une personnalité fort attachante dans le paysage musical orienté folk-rock américain. Les puristes parmi ses fans restent braqués sur "Carbon Glacier", première œuvre considérée comme son meilleur album à ce jour. Mais il est bon de constater que la demoiselle de Portland a fait du chemin depuis, certes […]

La délicate et discrète Laura Veirs est une personnalité fort attachante dans le paysage musical orienté folk-rock américain. Les puristes parmi ses fans restent braqués sur "Carbon Glacier", première œuvre considérée comme son meilleur album à ce jour. Mais il est bon de constater que la demoiselle de Portland a fait du chemin depuis, certes toujours avec la même équipe, à savoir les fidèles Tucker Martine (toujours à la production), Karl Blau et Steve Moore. Elle est aussi très proche des Decemberists, pour lesquels elle est apparue sur le chouette morceau, Yankee Bayonet, présent sur l’immense "The Crane Wife", en 2006.

Quand débute I Can See Your Tracks, sublime morceau guidé par la gracieuse guitare de Laura Veirs, le charme opère immédiatement. Puis quand arrivent les chœurs, on pense immédiatement aux Fleet Foxes et à Bon Iver. A noter la présence de Jim James de My Morning Jacket aux chœurs. Le génial July Flame se déploie tout en lenteur, en une ode à une variété de pêche dont Laura Veirs raffole. Il ne nous faut pas beaucoup d’efforts pour tout de suite saisir le thème récurrent de l’album, l’été, avec tous les plaisir que cette saison comporte. Sur le morceau suivant, Sun Is King, cela est plus qu’évident, et la pedal-steel langoureuse donne le ton des journées passées à fare niente.

Mais ce serait se méprendre de croire que Laura Veirs a voulu faire de sa musique un accompagnement léger, dans le mauvais sens du terme, pour servir ses pérégrinations estivales. Car, étant une personne profonde et intelligente, elle mélange les humeurs et n’occulte pas les instants mélancoliques, comme sur Where Are You Driving ?, aidé en cela par un banjo et des orgues. L’air guilleret et primesautier reprend le dessus sur Life Is Good Blues. Karl Blau se charge des chœurs avec un air mutin. Sur le hanté Little Deschutes, elle introduit un piano dans son univers musical. Sa voix n’aura jamais été aussi belle que sur cet album (surtout sur When You Give Your Heart), car elle s’y épanouie enfin, se faisant tantôt posée, tantôt aérienne. Summer Is The Champion est d’ailleurs le morceau le plus sautillant, et la joie partagée par l’ensemble des musiciens présents se fait clairement sentir. 

Le magique Sleeper In The Valley inspiré du Dormeur du Val d’Arthur Rimbaud, est une délicatesse arrivée à nos oreilles comme une offrande. On en pleurerait presque. Les cordes du Tosca String Quartet sont majestueuses, mais tout en retenue. En écoutant Wide-Eyed, Legless, on pense à Suzanne Vega et son morceau Left Of Center, datant de 1986. Et on imagine bien que Laura Veirs a de l’admiration pour la grande chanteuse emblématique des années 80-90. Les cordes sont tendues et battent leur coulpe en cadence serrée. Sur Carol Kaye, on retrouve les chœurs fleetfoxiens, dans une comptine folk bien envoyée. Laura Veirs clôt son album au piano avec Make Something Good. Le titre lui va à elle, mais aussi bien sûr à ses musiciens, à ravir. Les cordes ont mis d’ailleurs leur plus bel apparat pour célébrer dignement cette révélation.

Cet album, plus que jamais, confirme Laura Veirs dans son statut de songwriter accomplie. Traitant ses musiciens et ses mélodies paradisiaques avec respect et humilité, elle a donné le meilleur, avec passion. Creusant son sillon, sans relâche, mais à l’abri d’une trop grande exposition, elle offre à ses fans un chef-d’œuvre, dont il sera impossible de se passer. Vivement l’été !

Chroniqueur
  • Pas de concert en France ou Belgique pour le moment

Tracklist

  1. I Can See Your Tracks
  2. July Flame
  3. Sun Is King
  4. Where Are You Driving?
  5. Life Is Good Blues
  6. Silo Song
  7. Little Deschutes
  8. Summer Is the Champion
  9. When You Give Your Heart
  10. Sleeper in the Valley
  11. Wide-Eyed, Legless
  12. Carol Kaye
  13. Make Something Good

La disco de Laura Veirs