"> Naast - Antichambre - Indiepoprock

Antichambre


Un album de sorti en chez .

2007 signe l’arrivée en force des albums des groupes issus du phénomène "nouvelle scène parisienne". Depuis plus d’un an les Naast, Shades, Second Sex et consorts font couler beaucoup d’encre, celle de Rock’n’Folk qui les soutient depuis les débuts, mais une foule de plus en plus importante de sceptiques se mobilise pour signifier son dégoût. On […]

2007 signe l’arrivée en force des albums des groupes issus du phénomène "nouvelle scène parisienne". Depuis plus d’un an les Naast, Shades, Second Sex et consorts font couler beaucoup d’encre, celle de Rock’n’Folk qui les soutient depuis les débuts, mais une foule de plus en plus importante de sceptiques se mobilise pour signifier son dégoût. On comprend aisément ces récalcitrants à la vue du cirque médiatique orchestré par le label Source-etc (filiale d’EMI) autour de la sortie d’"Antichambre", premier album des Naast. Mais avant de clouer ces derniers au pilori, une écoute s’impose.

"Antichambre" est expédié en 10 morceaux et 25 minutes. Il démarre à fond la caisse sur le premier single, Mauvais Garçon, qui donne le ton de l’album : du rock classique option garage, pas très original mais assez efficace. La rythmique est appuyée, les guitares sous amphétamines, l’orgue groovy à souhait et la voix pleine de frustration adolescente. Les morceaux se succèdent à la vitesse de l’éclair, ils se ressemblent tous, mais ne sont pas mauvais, avec une petite préférence pour le très honorable Mauvais Garçon, les réminiscences de Remains sur Cœur de Glace, La Fille Que J’Aime ou encore Je Te Cherche. La production est décevante, volontairement nonchalante pour mettre en avant l’idée d’urgence, elle est surtout usante sur la longueur, tout comme la voix de Gustave au bord de l’extinction à chaque refrain.

Il faut souligner le choix de s’exprimer en français, très courageux, particulièrement en France où de nombreux groupes cèdent à l’anglais (Hushpuppies, Phoenix, Tahiti 80, Nelson etc.). Automatiquement , une filiation avec les quelques rares groupes ou artistes de rock sixties français s’opère, les Naast ayant beaucoup écouté cette période. Certes ils n’ont pas l’humour des Cinq Gentlemen ou la finesse d’esprit d’un Dutronc, mais ils arrivent à faire sonner très honorablement notre langue sur du rock tout aussi potable : ils ne font pas honte à Ronnie Bird. On pourra leur reprocher des textes parfois inconsistants, mais il faut se rappeler que les Kinks ou Beatles des débuts n’étaient pas réputés pour l’acuité de leurs propos, en tout cas ils ne tombent pas dans certains travers courants en France dans le rock (le poète maudit, le militant politique).

Naast, avec "Antichambre", propose un disque de garage-rock revival très honnête en français. On a entendu mieux dans le genre, mais on a aussi entendu pire. Si la sur-médiatisation de ces minets est pénible, ils ne méritent pas non plus la lapidation. De là à dire qu’ils sont les nouveaux Stones…

Chroniqueur
  • Publication 338 vues28 février 2007
  • Tags NaastSource-etc
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Mauvais garçon
  2. Va-Et-Vient
  3. Point Aveugle
  4. Tu Te Trompes
  5. Derrière Cette Porte
  6. Coeur De Glace
  7. La Fille Que J'aime
  8. Complications
  9. Sublimation
  10. Je Te Cherche

La disco de Naast

Antichambre
0%