"> Other Lives - For Their Love - Indiepoprock

For Their Love


Un album de sorti en chez .

8

Nouvel album d'un groupe rare et dédié au beau.

Révélés grâce à « Tamer Animals », leur second album, en 2011, les Américains d’Other Lives, qui dans la foulée ont gagné un public plus fourni l’année suivante grâce notamment à leur présence en première partie de la tournée américaine de Radiohead de l’époque, ne sont pas devenus des stakhanovistes désireux de battre le fer tant qu’il était chaud. Il aura fallu attendre 2015 pour que « Tamer Animals » ait un successeur et si les attentes, devenues exponentielles, n’avaient pas été complètement comblées, Other Lives avaient au moins confirmé leur ambition de faire dans le beau. Toujours parcimonieux dans ses publications, le groupe mené par Jesse Tabish aura mis cinq années supplémentaires pour qu’arrive jusqu’à nos oreilles « For Their Love ».

Et, d’entrée, cette même ambition de donner vie à une musique soignée, luxuriante et belle est au rendez-vous. Bien sûr, le timbre chaud, à la fois puissant et suave de Jesse Tabish est un argument de poids pour porter, avec une fausse nonchalance des mélodies amples et ouvragées. Mais cet argument pourrait se retourner contre le groupe et les faire tomber dans une élégance de surface qui aurait caché des faiblesses structurelles, comme un bel emballage autour d’un paquet médiocre. Mais le groupe, sans renoncer à ses fondamentaux, ne joue pas la redite. « Rituals » les avait vus glisser vers une approche plus « moderne » de leur pop symphonique, « For Their Love » renoue avec une approche plus directement organique. Et cinégénique. Dès Sound Of Violence,  Other Lives transportent l’auditeur dans de vastes contrées, sans qu’on sache trop à quoi les rattacher exactement. Plus sophistiquée que l’Americana traditionnelle, la musique d’Other Lives prend sur « For Their Love » une dimension insaisissable. Un pied dans des ambiances folk/pop classiques, l’autre dans des univers qui évoquent tour à tour Ennio Morricone (We Wait), des épopées épiques à l’aide de grands mouvements de cordes (All Eyes – For Their Love). Et puis, il y a, sur la majorité des morceaux, ces étonnants choeurs féminins qui viennent nimber les mélodies d’une fibre onirique et étrange, comme si des sirènes dansaient un ballet envoutant autour de la troupe. Entre la rareté du groupe, qui cultive sa discrétion, le raffinement de leur musique, globalement en porte-à-faux avec ce qu’on a pu entendre depuis le début de cette année et le caractère atypique de leurs compositions sur cet album, Other Lives deviennent de plus en plus un objet à part, ilôt de beauté évanescent dans un monde qui en a cruellement besoin.

Rédacteur en chef
  • Publication 1 008 vues28 avril 2020
  • Tags Other LivesPIAS
  • Partagez cet article

Tracklist

  1. Sound Of Violence
  2. Lost Day
  3. Cops
  4. All Eyes - For Their Love
  5. Dead Language
  6. Nites Out
  7. We Wait
  8. Hey Hey I
  9. Who's Gonna Love Us
  10. Sideways

La disco de Other Lives