"> The Charlatans - You Cross My Path - Indiepoprock

You Cross My Path


Un album de sorti en chez .

Bien souvent , le temps pernicieux fait son travail d’érosion : Des groupes à l’apogée de leur gloire constatent avec effroi que leur talent disparaît aussi vite que des petits grains dans un sablier. Dans la triste majorité des cas, ils finissent dans un oubli total, et sortent des disques sans âmes. Mais en de trop […]

Bien souvent , le temps pernicieux fait son travail d’érosion : Des groupes à l’apogée de leur gloire constatent avec effroi que leur talent disparaît aussi vite que des petits grains dans un sablier. Dans la triste majorité des cas, ils finissent dans un oubli total, et sortent des disques sans âmes. Mais en de trop rares occasions, un petit miracle se produit. C’est le cas de The Charlatans, groupe de Tim Burgess qui ne cesse de progresser artistiquement, ose vivre avec son époque, et ne se referme pas sur son glorieux passé en ressassant à l’infini la recette gagnante de "The Only One I Know".
 
La bande de Manchester a découvert de nouvelles sonorités, de nouveaux artistes et s’en nourrit intelligemment. "You Cross My Path" en est l’exemple le plus évident. Il offre dix chansons magiques, intemporelles, d’une classe folle. En ouverture, le flamboyant Oh Vanity annonce fièrement la couleur : mélodie prestigieuse, basse hypnotique que n’aurait pas reniée Peter Hook, et refrain inoubliable. Bad Days est un morceau plein de morgue, tordu, nerveux et romantique à la fois. The Misbegotten unit pour le meilleur pop et électro comme ces petits cousins MGMT, et nous replonge tout droit dans le Summer Of Love 88. Missing beat (Of A Generation) emprunte un chemin identique, tandis que le nostalgique A Day For Letting Go est un clin d’oeil à Joy Division. L’intemporel You Cross My Path constitue un superbe morceau de bravoure, arrogant. Du rock énervé et sans concession !
 
On espère que le dernier titre, This Is The End, ne soit pas annonciateur de la fin du voyage. Il serait dommage de voir partir en pleine force de l’age, un groupe qui se révèle un formidable trait d’union entre les générations. Fans de la première heure ou néophytes affamés de découvertes, ne passez pas à côté de ce phénoménal album.

Chroniqueur

Tracklist

  1. Oh! Vanity
  2. Bad Days
  3. Mis-Takes
  4. The Misbegotten
  5. A Day for Letting Go
  6. You Cross My Path
  7. Missing Beats (Of a Generation)
  8. My Name Is Despair
  9. Bird
  10. This Is the End